IN AMSTERDAM i am…

itwia_hejamsterdamVAmsterdam, j’en ai mis des années avant de la rencontrer. Je me souviens de tous mes copains qui dans notre adulescence ne manquaient pas l’occasion de s’y rendre. L’occasion d’un w/e entre amies afin d’y célébrer l’anniversaire de l’une d’entre nous fût pour moi le meilleur prétexte de la découvrir, de visiter cet ancien village de pêcheur devenu le plus grand port du monde, qui aujourd’hui se hisse à la première place des villes où il fait bon vivre.

Oh oui! Que la vie semble douce et lente auprès de l’eau, omniprésente, qui coule dans les canaux. De Jordaan à Ziud en passant par De Pijp, nous nous sommes promenées à travers les innombrables ruelles,nous nous sommes perdues (mais c’était voulu), nous avons enjambé les canaux grâce aux 1281 ponts que comptent la ville, nous avons emprunté le tramway de temps à autre quand les distances nous semblaient trop longues, nous avons admiré ses étroites maisons à pignons, héritage de l’âge d’or de la ville comme nous aurions contemplé des tableaux de maître du XVIIe siècle et nous avons surtout apprécié les lieux plus cool les uns que les autres dans lesquels nous nous sommes lovés.

Ces lieux sont issus de listes à rallonge que nous avions Alexandra, Emmanuelle et moi en mémoire : boutiques, restaurants, cafés et musées. Nous avons dû faire des choix, remettre à plus tard certains endroits.

Ni la Maison d’Anne Frank ni l’église de Westerkerk n’ont pu faire parti de notre programme mais ce n’est que remis à une prochaine fois tellement il nous a été conseillé de ne pas les louper. Par contre le quartier des Neufs Ruelles, ainsi que le Noordermarkt, ont occupé notre samedi avant de terminer la journée sur une pause sucré à la meilleure adresse d’apple pie recommandée par Alexandra. Le dimanche avait vocation d’être plus culturel. Tout comme à Paris, nous l’avons dédié aux musées. Celui de l’Art Contemporain Stedelijk Museum dans le quartier Zuid, jouxtant celui de Van Gogh, à l’extrémité sud du Museumplein. Et comme un dimanche, nous nous étions attablées pour bruncher avant de démarrer.

itwia_amsterdam_flatlay

+ Télécharger les e-guides PATHPORT : « The green guide » et/ou « The slow and the beautiful » puis intégrer leurs cartes dans votre Google Map ($7 chacun)

+ piocher les bonnes adresses du magazine « MPA« .

🚆 THALYS train direct : à partir de 120€ A/R

☽ Pour s’immerger au mieux, vivre comme ses habitants comme j’aime le faire que ce soit à New-York ou à Singapour je ne cesserai de vous conseiller de louer un logement sur @AirBnb  dont voici ma Wish List – Tarif : 150€/nuit ✔

  • Le + Marielle, notre hôte nous avait concocté un city-guide sur mesure qu’elle m’avait transmis avant notre arrivée : LFT téléchargeable ici.

Mais il existe aussi des boutiques hôtels qui me faisaient de l’oeil comme le Hoxton ou même un boutique-appartement nommé Kith & Kin. A mes dates cet automne, les deux étaient complets. La prochaine fois peut-être.

itwia_amsterdam_airbnb7

itwia_amsterdam_airbnb2


Découvrez mon récit et mes bonnes adresses en images de ce week-end passée dans la capitale hollandaise ici et sur Instagram @itwia avec mon hashtag #inamsterdamiam.

EEN TWEE DRIE, het it weg!

itwia_amsterdam14

0112

itwia_amsterdam2

itwia_amsterdam25

itwia_amsterdam18

itwia_amsterdam6itwia_amsterdam23

itwia_amsterdam19itwia_amsterdam8itwia_amsterdam1itwia_amsterdam40101

0102

#MES TIPS

🍴 Bruncher chez Coffee and Coconuts, découvert sur Instagram et vu l’attente que nous avons eu, ce café établi sur 2 niveaux dans une ancienne halle semble être the place-to be un samedi midi sinon les oeufs Benedicte à la sauce hollandaise de Vascobelo Rijnstraat combleront votre appétit au plus près de votre AirBnb.

itwia_amsterdam_vascobelo3

🍴 Diner japonais chez Hakata Senpachi, à 10min de notre appartement, c’est totalement par hasard que nous sommes tombées sur cette excellente et authentique adresse. Quoi de mieux pour célébrer l’anniversaire de mon amie Emmanuelle, adoratrice nippone.

🍴 Gouter la meilleure « Appletaart » de la ville chez WINKEL 43, une institution pour les gourmand-e-s et autres amateurs de tarte aux pommes épaisses surmonté de chantilly maison #yummy
itwia_amsterdam_apple2

Autres adresses :

  1. Avocado Show – Daniël Stalpertstraat 61
  2. C.O.T.T.O.N House Coffee – Albert Cuypstraat 116B
  3. Raïnaraï – Prinsengracht 252
  4. Lotti’s Amsterdam – Herengracht 255
  5. Foodhallen Bellamyplein 51
  6. Bar Botanique – Eesrste Van Swindenstraat 581 – @barbotaniqueamsterdam
  7. The Cold Pressed Juicery – Nieuwe Passeerdersstraat 12 – @thecoldpressedjuicery

◐ A voir  : une exposition (périodique comme permanente) dans l’un des 75 musées que compte la ville : le Rijkmuseum, le Van Gogh museum, la maison d’Anne Frank ou encore le Stedelijk Museum sans oublier ceux du Sexe, de l’Erotisme, du Hash et le musée de la Torture.

ღ Shopper au concept store Hutspot, au sous-sol un barbier, des azujelos, des vêtements de créateurs,… à l’étage un restaurant où il est bon de prendre un simple café pour y chiller.

Autres adresses :

  1. Wildernis – Bilderdijkstraat 165 – @wilnernisamsterdam
  2. Pluk – Reestraat 19 – @plukamsterdam
  3. The Otherist – Leliegracht 6
  4. C.O.T.T.O.N House – Albert Cuypstraat 116B

itwia_amsterdam_hutspot2

► A faire : rapporter des bulbes de tulipes à ses proches depuis le parfait pays de culture grâce à ses printemps longs et ses nuits fraîches, j’ai acheté les miens au Amsterdam Tulip Musem, juste avant d’aller acheter du fromage « la Hollande le pays du Gouda » 😉

Il me reste beaucoup d’autres choses à voir, à visiter, à gouter de cette Venise du Nord :

  1. De Wallen « le quartier Rouge »,
  2. la cour Begijnhof,
  3. les musées Museum het RembrandthuisRijksmuseumMusée van Gogh,
  4. l’un des plus anciens jardins botaniques Hortus Botanicus
  5. le parc de Keukenhof et les champs de tulipes en dehors de la ville.

#GOEDE REIS 


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

Instagram_Hashtag_Amsterdam

*Toutes les photos numériques ont été prises avec le HUAWEI P9 (merci Manue) et les argentiques sont issues des séries de vie de mon amie ©Alexandra Ladovic (Tumblr : Alligator Tiger Butter).

IN LES CABANES DES GRANDS CHENES i am…

itwia_cabaneorigin4

J’aime beaucoup de choses dans la vie, mais l’une de celles qui me fait vibrer, rêver et me projeter dans un autre monde ce sont les cabanes en bois. Comme vous avez pu déjà le voir au travers de différents articles publiés ici comme les cabanes du Bois Landry, les écogîte du Mettey ou encore les Echasses, je suis une inconditionnelle des habitats de bois et des nuits dites « insolites » (ndlr : tous ces posts sont à retrouver dans l’onglet CABANES).

Pour mes 35 ans, mes amis me connaissant sur le bout des doigts se sont associés pour m’offrir un week-end dans une cabane issue de ma to-do liste secrète. Heureux hasard et belle coincidence que le Domaine des Grands Chênes.

Mon choix s’est instinctivement porté sur la plus contemporaine des cabanes au nom très évocateur : ORIGIN. Elle est extraordinaire d’un point de vue architectural, sa parfaite ressemblance avec un nid d’oiseaux rend l’habitat très protecteur, on s’y sent à l’abri, ses baies vitrées nous immergent au coeur des feuillages et la terrasse panoramique en toiture vous projette à la cime des arbres.  Sans compter sur son confort intérieur, très opulent, luxueux même car équipée d’eau, d’électricité et d’une véritable salle de douche avec des wc standards… bémol à l’aspect écologique du concept qui aurait à mon sens plus de crédit si les toilettes avaient été « sèches ». Aparté terminée, le véritable bonus de cet endroit se trouve sur la terrasse opposée, à 8m du sol trône un bain nordique au milieu des branches accessible par un pont suspendu de 30 mètres. On y plonge dans une eau à 40 °C. Relaxation assurée.

Origine, n.f. (Du latin origo, « la source »)le moment initial de l’apparition d’une chose, c’est-à-dire la naissance historique de cette chose, le commencement de cette chose.

Coupée du monde, avec pour seuls sons le chant des oiseaux, le mouvement des branches et le craquement du bois, c’est à 11m de haut que la déconnection s’est opérée durant 24 heures.

Voici donc en images le résumé de 2 jours et 1 nuit passés au Domaine des Grands Chênes.

Tarif / 320€ la nuit avec supplément petit déjeuner  + apéritif champagne + dîner cabane 55€/personne le tout livré à domicile.

Adresse / Château de Raray | 60810 Raray

itwia_cabaneorigin20itwia_cabaneorigin3

 

 

itwia_cabaneorigin5
itwia_cabaneorigin19
itwia_cabaneorigin9itwia_cabaneorigin30

 


itwia_cabaneorigin33

 


itwia_cabaneorigin35
itwia_cabaneorigin11

 


itwia_cabaneorigin7itwia_cabaneorigin13

 


itwia_cabaneorigin16
itwia_cabaneorigin22

+++ encore plus?

Merci à mes amis d’amour et à très vite pour une prochaine escapade aux Grands Lacs ou aux Grands Cépages.

#PASSIONCABANE


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

*Les photos ont été prises avec un Fuji x100T et un HUAWEI P9.

 

A.R.C.H.I.P.E.L.A.G.O.

itwia_archipelago27L’archipel de Stockholm forme un ensemble d’environ 30 000 îles, îlots et récifs, qui s’étend dans la Baltique jusqu’à 80 km à l’Est de la ville. On y trouve de grandes îles inhabitées connues pour leur animation estivale, mais aussi de simples récifs rocheux ou herbeux visités tantôt par un phoque solitaire, tantôt par un kayakiste.

C’est donc sur l’un de ces cailloux que le temps d’une journée nous nous sommes enfuis de la capitale. Un réveil plus matinal que les autres, pas d’organisation particulière, juste une idée comme ça, un coup de tête .

Se sont nos jambes qui nous ont conduit au quai de départ des bateau-taxis, au pied du Grand Hotel de Stockholm, nos jambes qui nous ont  fait grimper dans l’un des 2 ferrys matinaux et enfin nos jambes qui ont pu se délecter une fois confortablement installés à l’avant de la cabine intérieure. Nos yeux ont prix le relai, pour graver dans notre mémoire la nature qui nous entourait.

Tout doucement nous avons quittés Stockholm, le silence a envahit la cabine. Les uns somnolaient, les autres bouquinaient et moi je rêvassais. Me souvenant de ces mêmes paysages que j’avais connu sous la neige, pris dans les glaces hivernales lors d’un trajet Stockholm/Helsinki en février 2006.

2 heures plus tard nous avons foulés le sol de Grinda, le déroulement de cette journée en images qui en diront tout autant que des mots…

Grinda est une île vallonnée avec des zones rocheuses avec des forêts entrecoupées de falaises abruptes présentes surtout sur le côté nord et tombant en pente raide dans l'eau. La partie sud et le centre de l'île ont un paysage agricole. L'île est dominée par deux reliefs, qui sont séparés par une grande baie, Kallviken. Le point culminant de l'île, le Klubbudden, se trouve à 35 mètres d'altitude.

+ S’y rendre en ferry via la compagnie Waxholmsbolaget moyennant 90kr/pax l’aller simple.

🌙 Louer une cabin en bois peint en rouge (tack! AirBnb), prendre le temps de ne rien faire et d’humer l’air frais au bord de l’eau.

Note pour plus tard planifier une semaine de retraite ici l’été prochain.

itwia_archipelago1

itwia_archipelago25itwia_archipelago4itwia_archipelago8itwia_archipelago28itwia_archipelago6

itwia_archipelago10

itwia_archipelago11

itwia_archipelago19

itwia_archipelago22

itwia_archipelago18itwia_archipelago23itwia_archipelago21itwia_archipelago24

+++ toutes les infos sur le site de l’office de tourisme suédois Visit Sweden.

#TACK SA MUCKET SWEET SWEDEN


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

instagram_hashtag_stockholm

IN CINQUE TERRE i am…

itwia_italie_cinqueterre13* Patrimoine mondial de l’UNESCO

C’est avec 2 mois de retard que je publie enfin ce post consacré à la côte ligurienne, Cinque Terre.

Point d’orgue de mon road trip dont le point de départ fût Belgrade (voir article prochainement), j’attendais beaucoup de cette destination. Elle ne m’a pas déçue. Pourtant en pleine semaine du 15 août, les centaines de badauds qui m’entouraient dans les ruelles, ne m’ont ni obstrué la vue ni même nui au charme des 5 soeurs.

Les Cinque Terre occupent un paysage accidenté et escarpé, sur lequel ont été construites au fil des siècles des terrasses permettant l’agriculture. Il s’agit de cinq villages médiévaux (Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore) qui dégringolent vers la mer, dos aux pentes escarpées, ou blottis au ras de collines. Malgré la construction d’une route et d’une voie ferroviaire au XXe siècle, leur accès reste difficile.

Nous avions quittés vers minuit l’autoroute E80, cette voie rapide sur laquelle nous roulions depuis 8h en provenance de Trieste, Venise et Bologne ; notre GPS indiquait une arrivée à Vernazza 1 heure plus tard. En pleine nuit dans une atmosphère orageuse, les éclairs illuminant par séquence les chemins tortueux que nous empruntions inconscients, nous avons descendus la montagne, fait quelques fois demi-tour, empruntés des sentiers en se demandant s’il y avait bien une fin à cela… A 3h00 du matin nous nous parquions enfin. La route s’arrêtait là pour nous et l’averse orageuse débuta. Enfin nous pûmes dormir à l’arrière de notre van, la pluie en fond sonore.

Dès le réveil, sachant que nous n’avions que 24 heures sur place, nous n’avons pas chômer. Nous avons sauté dans un train, déjeuné à Riomaggiore, gravis les ruelles pavées, embarqué à bord d’un ferry pour aller boire un verre en terrasse à Portovenere, pris un bus puis le train du retour à la Spezia, pour nous arrêter à Manarola y observer le coucher de soleil le plus cliché mais sans aucun doute le plus beau avant de rentrer dîner à Vernazza dans une taverne près du port, passé une nuit dans une maison-tour, dormi comme des bébés avant d’ouvrir les volets sur ces façades colorés dont je rêvais tant, pris un bain de mer au lieu d’un petit déjeuner dans une crique, emprunté le sentier côtier pour quelques centaines de mètres et finir en beauté par un déjeuner surplombant la mer Méditérranée. 

La suite en images…

itwia_italie_cinqueterre28

> Dormir chez l’habitant. L’hébergement est sans doute ce qu’il y a de plus cher. L’option la plus économique est certes de loger à La Spezia mais son charme est loin d’égaler ceux des villages. Après avoir épuisé AirBnb je me suis rabattue sur booking, en resserrant l’étaux mon choix s’est porté sur Vernazza. Ici j’y ai trouvé ce minuscule appartement qui répondait à mon critère ultime : ouvrir mes volets sur les façades colorées. Mon hôte Gemi, petite bout de mama italienne plein d’enthousiasme, possède une maison-tour au doux nom de Solemaggia dans laquelle nous avons logé pour une petite centaine d’euros. C’est elle qui nous a conseillé les bons plans ci-dessous.

> Dîner au Belfort dont la réservation est o-bli-ga-toi-re ou se rabattre sur la Taverna Del Capitano.

> A faire : emprunter le sentier Via Dell’Amore pour rallier les villages à pied. Comptez 5 heures de marches pour l’itinéraire total.

Nota : le tronçon entre Riomaggiore et Corniglia est fermé depuis quelques temps suite à des éboulements.

+ billet de train 12€ la journée pour des trajets illimités

Riomaggiore – Manarola: 2 minutes
Manarola – Corniglia: 3 minutes
Corniglia – Vernazza: 4 minutes
Vernazza – Monterosso: 3 minutes

 

itwia_italie_cinqueterre2itwia_italie_cinqueterre_charline3itwia_italie_cinqueterre3itwia_italie_cinqueterre1itwia_italie_cinqueterre6itwia_italie_cinqueterre30itwia_italie_cinqueterre9itwia_italie_cinqueterre20itwia_italie_cinqueterre11itwia_italie_cinqueterre21itwia_italie_cinqueterre8itwia_italie_cinqueterre12itwia_italie_cinqueterre17itwia_italie_cinqueterre18itwia_italie_cinqueterre24itwia_italie_cinqueterre4itwia_italie_cinqueterre_charline4itwia_italie_cinqueterre15
itwia_italie_cinqueterre25itwia_italie_cinqueterre14
itwia_italie_cinqueterre_charline2itwia_italie_cinqueterre16itwia_italie_cinqueterre_charline1

 

#Lien utile

www.lecinqueterre.org/fra

www.geo.fr/voyages/guides-de-voyage/europe/italie/cinque-terre

#CIAO BELLA