IN CABANES DES GRANDS CHENES i am…

itwia_cabaneorigin4

J’aime beaucoup de choses dans la vie, mais l’une de celles qui me fait vibrer, rêver et me projeter dans un autre monde ce sont les cabanes en bois. Comme vous avez pu déjà le voir au travers de différents articles publiés ici comme les cabanes du Bois Landry, les écogîte du Mettey ou encore les Echasses, je suis une inconditionnelle des habitats de bois et des nuits dites « insolites » (ndlr : tous ces posts sont à retrouver dans l’onglet CABANES).

Pour mes 35 ans, mes amis me connaissant sur le bout des doigts se sont associés pour m’offrir un week-end dans une cabane issue de ma to-do liste secrète. Heureux hasard et belle coincidence que le Domaine des Grands Chênes.

Mon choix s’est instinctivement porté sur la plus contemporaine des cabanes au nom très évocateur : ORIGIN. Elle est extraordinaire d’un point de vue architectural, sa parfaite ressemblance avec un nid d’oiseaux rend l’habitat très protecteur, on s’y sent à l’abri, ses baies vitrées nous immergent au coeur des feuillages et la terrasse panoramique en toiture vous projette à la cime des arbres.  Sans compter sur son confort intérieur, très opulent, luxueux même car équipée d’eau, d’électricité et d’une véritable salle de douche avec des wc standards… bémol à l’aspect écologique du concept qui aurait à mon sens plus de crédit si les toilettes avaient été « sèches ». Aparté terminée, le véritable bonus de cet endroit se trouve sur la terrasse opposée, à 8m du sol trône un bain nordique au milieu des branches accessible par un pont suspendu de 30 mètres. On y plonge dans une eau à 40 °C. Relaxation assurée.

Origine, n.f. (Du latin origo, « la source »)le moment initial de l’apparition d’une chose, c’est-à-dire la naissance historique de cette chose, le commencement de cette chose.

Coupée du monde, avec pour seuls sons le chant des oiseaux, le mouvement des branches et le craquement du bois, c’est à 11m de haut que la déconnection s’est opérée durant 24 heures.

Voici donc en images le résumé de 2 jours et 1 nuit passés au Domaine des Grands Chênes.

Tarif / 320€ la nuit avec supplément petit déjeuner  + apéritif champagne + dîner cabane 55€/personne le tout livré à domicile.

Adresse / Château de Raray | 60810 Raray

itwia_cabaneorigin20itwia_cabaneorigin3

 

 

itwia_cabaneorigin5
itwia_cabaneorigin19
itwia_cabaneorigin9itwia_cabaneorigin30

 


itwia_cabaneorigin33

 


itwia_cabaneorigin35
itwia_cabaneorigin11

 


itwia_cabaneorigin7itwia_cabaneorigin13

 


itwia_cabaneorigin16
itwia_cabaneorigin22

+++ encore plus?

Merci à mes amis d’amour et à très vite pour une prochaine escapade aux Grands Lacs ou aux Grands Cépages.

#PASSIONCABANE


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

*Les photos ont été prises avec un Fuji x100T et un HUAWEI P9.

 

IN LE CAMPING DU METTEY i am…

DCIM100MEDIADJI_0004.JPG

Les Vosges [voːʒ], département français de Lorraine. Cette simple phrase issue d’une encyclopédie en ligne résumait ma connaissance de ce terroir. Rien ou presque. Si ce n’est Gerardmer et les forêts. Les Vosges m’attiraient mais bien plus que la forêt c’est un autre mode d’hébergement qui avait retenu mon attention : un camping. Moi l’habituée des hôtels de charme et des nuits dans un van.

Il y a 2 ans en feuilletant le magazine EK, mes doigts cornèrent les pages d’un reportage sur les hébergements de vacances intitulé « Architecture Scopique »…

Scopique (adj inv) : relatif à une pulsion qui met en scène la dialectique entre « regarder » et « être regardé »

 

Exe.gif

… mon « regard » s’est arrêté sur ces images que j’ai précieusement gardées dans un coin de ma tête et sur une note de mon carnet. Finalement il n’avait de camping que son appellation. Champêtre et écologique en lisière de forêt, à 5h de route de Paris.
Quand l’occasion d’un w/e  s’est présentée, j’ai emmené Kares Le Roy et mes amis, le photographe Brice Krum’ (assisté de son extra-accolyte Robert Maurice Debois) et Alexandra Ladovic, l’une des 2 créatrives du duo Blanc Blanc, se ressourcer au domaine du Mettey entre Gérardmer, la Bresse et Remiremont, au coeur du Parc Régional des Ballons des Vosges.

Nous avons donc passé quelques jours dans l’un des 10 écogîtes conçus par l’atelier d’architecture HAHA (épaulée par Studiolada) prouvant ici qu’il est possible de sortir de l’image banale de la cabane et d’utiliser du bois aussi local que possible (Vosges ou Forêt-Noire) tout en étant économique et performant sur le plan thermique.

Loin du tumulte de notre vie si rapide, c’est l’expérience d’une autre vie que nous avons mis en pratique, une vie en pleine nature, dans une maison en bois responsable et écologique. Bel avant-goût que de se réveiller face à un paysage fantastique grâce à la grande baie vitrée orientée sur la vallée, d’engloutir un petit déjeuner copieux dans la lenteur et la paresse, de se balader dans les bois, marchant des heures durant dans le froid vivifiant puis de rentrer se réchauffer auprès du poêle à bois, se lover dans le canapé -spot parfait pour bouquiner- et finir la journée attablés autour d’une raclette avec comme fond sonore nos rires, hauts et forts.

Une retraite qui nous a rempli l’estomac de bons repas et le cœur de beaucoup d’amour. Alex, Brice, Kares on y retourne quand?

Voici donc en images le résumé de ces quelques jours passés au Camping du Mettey.

itwia_vosges_cabane1

Le domaine propose autre chose que les Ecologîtes :

  • Tente suspendue,
  • Bulle, Roulotte,
  • Lodges,
  • emplacements traditionnels.

Adresse / Camping du Mettey**** Chemin du camping | 88120 VAGNEY

Tél / 03.29.23.19.45

Tarif / 110€ la nuit pour un ecogîte de 6 personnes

img_1563-copymoon-6dscf1883moon-25moon-26

itwia_vosges_cabane18

itwia_vosges_cabane6itwia_vosges_cabane12itwia_vosges_cabane9itwia_vosges_cabane5itwia_vosges_cabane4itwia_vosges_foret24

itwia_vosges_foret1

moon-1-copie

itwia_vosges_foret9itwia_vosges_foret15moon-8_bwitwia_vosges_foret21itwia_vosges_foret11

itwia_vosges_foret20itwia_vosges_foret13itwia_vosges_foret4moon-9_bw

itwia_vosges_foret14

itwia_vosges_foret8itwia_vosges_foret10moon-17


🍴Diner au restaurant A Table dans l’ambiance chaleureuse d’un chalet de bois où la tartiflette au Munster (à acheter sur le marché de Gérardmer) ravira vos papilles.

► A faire : un sauna à l’intérieur d’une petite cabane en fuste, une séance à préparerer  soi-même : brûler les bûches, entretenir le feu pour enfin se prélasser dans une vapeur sèche.
« Pour un moment de détente et de bien être. Dans une atmosphère ou règne le parfum du bois et les crépitements du feu qui émanent du poêle à bois. » 
Tarif : 15€/Jour par locatifs.

◐ A voir : la cascade du Bouchot lors d’une très jolie balade pittoresque sur les hauteurs du massif du Mettey avec de magnifiques vues sur le village de Vagney.
> Se renseigner sur le site de l’Office de Tourisme de Vagney.

#Y ALLER

Itinéraire ici!

En voiture : A 20 mn de Gerardmer et La Bresse, à 15 mn de Remiremont, à 4h30 depuis Paris.

En train : 3 h en TGV depuis Paris-Gare de l’Est via Nancy, arrivée à la gare de Remiremont.


Merci à Eric et Emma pour leur chaleureux accueil.

*Article en collaboration avec Le Camping du Mettey, le contenu -texte+images- a été pensé en totale liberté éditoriale.

> Retrouvez-moi sur Instagram avec le hashtag #inlesvosgesiam pour découvrir tous les souvenirs de ce w/e hivernal.

#BON WEEK-END

 

SAINT-ALEXIS @ Boucan-Canot

32366299

© Hôtel St-Alexis

Lors de mon périple sur la côte, descendue des Hauts pour longer les Bains, j’ai eu le plaisir de loger dans 2 superbes hôtels de luxe. A Boucan-Canot c’est au Saint-Alexis que durant 24h j’ai goûté au lux(e) et à la volupté. Voici donc en images le résumé de cette nuit passée au sublime boutique hôtel.

Adresse / 44, rue du Boucan Canot | St Gilles-les-Bains 97434 | La Réunion

Téléphone /+33 (0)2 62 24 42 04

Web / Saint-Alexis Hôtel Spa ****

à partir de 290€ la nuit

🍴 Diner au restaurant de l’hôtel sur l’un des six balcons couverts se dressant sur l’océan, et aussi, pratiquement toute l’année, sur le plancher du jardin, véritable avancée sur la plage, à l’ombre des cocotiers et des parasols, dans une ambiance propice à un repas gastronomique.

► A tester : le SPA face à l’océan, une invitation à la relaxation sous l’effet de massages en musique et dans le murmure de l’océan. Ici, on succombe… … aux massages aquatiques sous l’effet de jets d’eau toniques dans le bassin sensoriel extérieur chauffé et plus encore.

Superbement situé face à la très belle plage réunionnaise de Boucan Canot, à Saint-Gilles-les Bains, l’Hôtel Le Saint Alexis est un véritable havre de paix et de sérénité. Charme, originalité, convivialité et raffinement, tout est réuni pour rendre votre séjour des plus agréables.

Disposé comme une cité lacustre, avec ses 700m² et 1000m³ de bassins de nage et de détente, cet hôtel de charme et de luxe, inondé de lumière et d’eau, a déjà séduit bien des visiteurs exigeants, attachés aux valeurs d’une hôtellerie traditionnelle.

Vous serez à votre tour sous le charme de cette adresse renommée où une situation exceptionnelle, une architecture originale et audacieuse intégrant des arches, des colonnes, des passerelles, de multiples terrasses individuelles ou collectives, un jardin tropical, offrent les meilleures conditions pour se reposer au bord de l’océan indien.

itwia_la reunion_stalexis2

itwia_la reunion_stalexis8

itwia_la reunion_stalexis9


♡ Merci à Juliette pour son accueil et son hospitalité.

*Article en collaboration avec Saint-Alexis Hôtel Spa ****, le contenu -texte+images- a été pensé en totale liberté éditoriale.

Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.instagram_hashtag_lareunion

LE PITON DE LA FOURNAISE du ciel à la terre

itwia_la reunion_volcan26Dernier jour sur l’île et pas des moindres. L’apothéose en quelque sorte, l’appréhension du géant, la rencontre avec un volcan, le Piton de la Fournaise. Lui qui culmine à 2 632 mètres d’altitude, est le volcan actif de l’île de La Réunion (environ une éruption tous les 9 mois). Il correspond au sommet et au flanc oriental du massif du Piton de la Fournaise, un volcan bouclier qui constitue 40 % de l’île dans sa partie sud-est.

Je vous ai parlé de première rencontre? La rencontre? Pas vraiment. En fait, 3 jours plus tôt, lui et moi nous étions déjà approché l’un de l’autre, de loin, d’en haut. Un survol de l’île en hélicoptère m’avait été offert.

itwia_la reunion_volcan11

carte-incontournable


Ce vol comprenait :

  • les 3 Cirques
  • le Trou de Fer
  • le Volcan
  • le lagon

Tarif : 279€

itwia_la reunion_volcan7

itwia_la reunion_volcan8

Mais ça c’était déjà le passé. Devant moi des routes escarpées, qui monte sans cesse, on quitte la mer des yeux, on découvre une flore nouvelle, des ravins, des paysages que l’on croirait surgis d’une autre planète telle la Plaine des Sables, que l’on traverse auparavant pour rejoindre le sommet du piton. Inhabités. C’est à l’intérieur de l’enclos et sur les pentes vierges du Sud-Est que se produisent les éruptions et les coulées de lave, il ne fait pas bon y vivre.

Je n’ai eu le temps que de 3h de randonnée car en fin de journée mon vol vers la métropole m’attendait. C’est telle une fourmi que je me suis approchée du petit cratère que l’on devine depuis le parking. J’aurai voulu aller plus loin. La prochaine fois.

Anecdote : En 1977, une coulée de lave a englouti plusieurs bâtisses sur la commune de Sainte-Rose et s'est arrêtée sur le seuil de l'église Notre Dame des Laves : un miracle !

Web / fournaise.info/

◐ A visiter : la Cité du Volcan à la Plaine des Cafres. 

► A faire : un survol des volcans en hélicoptère, c’est Hélilagon qui m’a offert ce merveilleux cadeau rempli de sensations fortes. 

itwia_la reunion5itwia_la reunion_volcan6itwia_la reunion_volcan24itwia_la reunion_volcan25itwia_la reunion_volcan2itwia_la reunion_volcan13

itwia_la reunion_volcan27

itwia_la reunion_volcan5

itwia_la reunion_volcan14

itwia_la reunion_volcan20itwia_la reunion_volcan23

#N’ARTROUV


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.instagram_hashtag_lareunion

LUX* @ St Gilles

itwia_la-reunion_lux1.jpg

Lors de mon périple sur la côtes, descendues des Hauts pour longer les Bains, j’ai eu le plaisir de loger dans 2 superbes hôtels de luxe. A St Gilles c’est au LUX*  que durant 24h j’ai goûté au lux(e) et à la volupté. Voici donc en images le résumé de cette nuit passée dans ce LUXueux resort.

Adresse / 28 Rue du Lagon | St Gilles-les-Bains 97434 | La Réunion

Téléphone / 01 57 32 38 78

Web / LUX* St Gilles

à partir de 350€ la nuit

itwia_la reunion_lux6itwia_la reunion_lux8

itwia_la reunion_lux9

itwia_la reunion_lux18itwia_la reunion_lux11

itwia_la reunion_lux7itwia_la reunion_lux14


♡ Merci à l’équipe du LUX* pour leur accueil

*Article en collaboration avec LUX*, le contenu -texte+images- a été pensé en totale liberté éditoriale.

Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

instagram_hashtag_lareunion

 

DE CIRQUE EN CIRQUE : Mafate & Salazie

#CIRQUE DE SALAZIE 

Ce fût donc ma première randonnée depuis fort longtemps. Il est 8h00 quand je commence à marcher. C’est simple il suffit de grimper. Durant de nombreux mètres je marche seule ; des randonneurs me rattrapent assez vite et me passent devant. Au bout de 2h j’atteins enfin mon point n°1 : le gîte de Belouve. Le beau temps m’offre un panorama incroyable, le Cirque de Salazie face à moi.  J’ai passé 2 heures sur ce plateau avant de reprendre la marche vers le Trou de Fer, malheureusement la météo a été changeante et la perspective de me retrouver seule à la nuit tombée m’a effrayée au point de faire demi-tour. Ce sera pour une prochaine fois. Je rebrousse chemin sous une bruine glaçante. Nous sommes en hiver dans cet hémisphère sud.

itwia_la reunion_leshauts10itwia_la reunion_leshauts5

itwia_la reunion_leshauts15

itwia_la reunion_leshauts19


#CIRQUE DE MAFATE

itwia_la reunion3Jour 2 dans les Hauts, je me dirige vers ce qui sera ma plus jolie balade. J’ai tardé alors qu’on m’avait vivement conseillé d’y être au petit matin. Que nenni je verrai bien.

Il est donc midi quand j’atteins le col des Boeufs. Le gardien du parking a l’air un peu affolé quand je lui dis où je veux me rendre. J’ai 6h A/R de randonnée avec la condition d’avoir un bon rythme. La marche de la veille n’étant pas représentative, je sens que ça va être sportif.

Point de départ, je domine le Cirque de Mafate et m’y engage, fière et assurée. Je croise environ 200 pèlerins à sens inverse, ils sont boueux mais leur air est heureux. En effet le sol est glissant ce qui m’inquiète un peu. Les « bonjour » à chaque personne croisée et les regards bienveillants m’entrainent. La végétation est dense, tout autant que lorsque j’avais pénétré les Hauts, cette fois-ci les tons tournent entre l’ocre et l’or, la Plaine des Tamarins m’offre un spectacle de fin du monde heureux, les arbres sont secs et effeuillés mais le bleu du ciel et les rayons du soleil égayent le tableau. Ici et là je marque des pauses, respire un air vivifiant, admire ce qui m’entoure. Un hélicoptère me surprendra même. Au bout de 3h, c’est à La Nouvelle que je vais marquer mon arrêt déjeuner. Je suis dans les temps, cela me ravie. Par contre c’est la course contre la montre pour trouver où déjeuner, mon départ tardif m’a pénalisée, il n’y a plus rien à manger dans les guinguettes. C’était sans compter sur la gentillesse des réunionnais qui s’affairent à me préparer une petite salade. A peine engloutie il faut déjà repartir.  Le chronomètre est déclenché si je ne veux pas marcher dans la pénombre. Le retour est moins difficile que je ne le pensais, d’autres randonneurs à mes trousses me font garder un bon rythme.

Il est 18h quand je rejoins ma voiture au parking, les jambes coupées. Je profite d’un coucher de soleil sur l’océan au loin, plus bas pour me reposer avant de redémarrer. Apaisant moment. Il est temps de filer. St Denis m’attends.

itwia_la reunion_coldesboeufs6

itwia_la reunion_coldesboeufs7

itwia_la reunion_coldesboeufs5

itwia_la reunion_coldesboeufs4

itwia_la reunion_coldesboeufs10itwia_la reunion_coldesboeufs1

Prochaine étape > Le Piton de la Fournaise du ciel à la terre…


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.instagram_hashtag_lareunion

 

IN LA REUNION i am…

LA REUNION_mapC’est à l’aveugle que je me suis envolée seule pour l’hémisphère sud, au plus près de l’Afrique et de l’Antarctique. Installée confortablement en classe premium (l’alternative entre l’eco et la business sur de nombreuses compagnies), je rêvassais sans soupçonner une seconde ce qui m’attendait 10 heures plus tard. Seul l’Océan Indien que je connaissais déjà de par mon voyage au Sri Lanka (voir ici) ne faisait pas parti de l’inconnu. Tout le reste ne serait que surprise. Et quelles surprises.

Ceux qui m’avait suivie avant l’été lors de ce périple sur IG #inlaréunioniam savent ce qui les attendent après cette introduction, pour les autres l’histoire commence maintenant.

Décollage immédiat.

✈ Air Austral vol direct : 700€ A/R

+ Prendre une quantité non négligeable de renseignements sur le site de l’OT www.reunion.fr.

+ Louer une voiture à l’aéroport (1 plein pour faire le tour de l’île env. 30€)

► A faire : s’envoyer en l’air à bord d’un hélicoptère pour survoler les reliefs de l’île, des Cirques aux volcans – Tarif : 250€ le vol d’1h ✔

itwia_la reunion10


L’itinéraire a été le suivant : ST DENIS > HELLBOURG > SALAZIE > BOUCAN CANNOT > ST GILLES > ST LEU > ST PIERRE > LE VOLCAN

Dès ma sortie de l’aéroport, le ton est donné, des montagnes d’un côté et l’océan de l’autre. Ce voyage va regrouper à lui seul ces 2 éléments. C’est vers les Hauts que je me dirige dans ma petite voiture de location. Je suis un peu perdue, pourtant la route est simple : longer la côte avant de bifurquer au panneau qui indique mon point d’arrivée. Cela fait longtemps que je n’ai pas conduit, la fatigue du vol aussi confortable a-t-il été commence à se faire sentir, mes yeux peinent dès que la nuit tombent à l’entrée du col. Déjà j’en prends plein la vue, je m’arrête sans cesse (le bonheur de ne dépendre que de soi) au grand damn des voitures qui me suivent et qui prennent finalement plaisir à enfin me doubler. L’omniprésence des feuillages, les hauteurs des montagnes, l’étroitesse de la route… la beauté de cette nature, me remplie de joie. Sentiment de bonheur.

Au bout de 2 heures (ne pas se fier à ce timing complètement faussé par mes nombreux arrêts) j’arrive de nuit au village de HellBourg.

ig_reunion_ontheorad

# Les Hauts

HELLBOURG

itwia_la reunion_hellbourg11

 

J’avais envie d’authenticité. Mon ami Mike (meilleur donneur de bon plan pour ce voyage) m’avait recommandé le Relais des Cîmes, une case créole située dans un beau jardin dont les chambres se situent d’un côté de la rue, le restaurant de l’autre.

Après une douce nuit réparatrice, le réveil de 7h n’a pas été trop difficile. L’excitation de la balade du jour recommandé par mon hôte y était pour quelque chose. Les treks j’en fais peu, les derniers remontent aux colonies de vacances de mon adolescence, aux vacances dans les Alpes avec mon père, des randonnées que je détestais. Je sais pourtant que celle-là je vais l’adorer.

De retour à Hellbourg,  j’ai juste le temps de visiter la maison Folio avant qu’elle ne ferme. La dame qui m’accueille en est la propriétaire. La visite devient alors privative. J’écoute autant que j’admire les moindres recoins de cette case créole encore dans son jus. La nuit tombe et le village s’assombris tout autant.

Les classes aisées du littoral de l'île, attirées par les thermes d'Hell-Bourg, venaient également profiter de la fraîcheur du cirque de Salazie dans un mouvement appelé changement d'air. Peu à peu, une vie mondaine s'organise : on assiste successivement à la construction et la location de villas (résidences secondaires), et à l’ouverture d'un casino. Ce qui fait d'Hell-Bourg une station d'altitude à la mode qui prend une allure urbaine avec 150 cases créoles d'un style architectural raffiné.

Il me faudra attendre jusqu’au lendemain pour errer un peu dans le village, le plus beau de France dans la catégorie DOM-TOM,  et prendre le temps de le visiter. Il y a tout un itinéraire à parcourir allant de case en case, elles sont numérotées mais la plupart étant privée la visibilité n’en est que lointaine.

🌙 Diner et dormir au Relais des Cîmes – Tarif : 80€/nuit avec petit déjeuner ✔

► A faire : marcher, marcher et marcher d’un cirque à l’autre.

◐ A voir : la Maison Folio, emblématique case créole, toujours habitée par la famille du même nom et dans son jus depuis 1850.

itwia_la reunion_hellbourg1

itwia_la reunion_hellbourg9

itwia_la reunion_hellbourg5

# STE SUZANNE

Sur ma route en redescendant des Hauts, en direction d’un domaine agricole, déviation aux alentours de Ste-Suzanne qui m’a fait perdre tous mes sens. Mon odorat dans un premier temps, l’odeur de la vanille se fait sentir dès l’allée d’entrée bordée de palmiers, puis c’est ma vue qui a été éblouie par ces Orchidées en pleine maturation, le toucher des gousses en phase de séchage puis le goût, celui même des gâteaux de mon enfance avant d’en finir avec l’ouïe grâce à cette merveilleuse visite guidée du Grand Hazier. Cette vanilleraie tenue par la même famille depuis 1897, est à elle seule l’histoire de la vanille à la Réunion mais aussi les étapes de production.

► A faire : visiter la Vanilleraie du Grand Hazier – Tarif : 5€ avec visite guidée ✔

Adresse / 2ter Domaine du Grand Hazier Allée Chassagne 97441 Sainte-Suzanne

Horaires visites / du lundi au samedi : matin : 9h – 10h – 11h + après-midi : 14h – 15h – 16h – Fermé les dimanches et jours fériés.

Vanille n.f. : épice constituée par le fruit de certaines orchidées lianescentes tropicales d’origine mésoaméricaine du genre Vanilla, principalement de l’espèce Vanilla planifolia.

itwia_la reunion_dillon5

itwia_la reunion_dillon4

# ST DENIS

itwia_la reunion_stdenis1🌙  Dormir au Juliette Dodu, un charmant hôtel qui fût la Maison natale de Juliette Dodu, héroïne nationale. Bâti comme un petit palais créole, dans un monument historique de la Compagnie des Indes orientales, il possède un charme ne laissant personne insensible. 

🍴Diner au Reflet des Îles  , un restaurant dont la carte est l’une des plus fournies de l’île en cuisine créole. Beignets (palmistes, bringelles…), achards, caris (servis dans des petites marmites individuelles) et autres rougail saucisses raviront vos papilles.

► A faire : arpenter la rue de Paris et les environs du quartier colonial

24h de passage dans la capitale, une sorte d’escale entre les Hauts et les Bains, un espace tampon entre les monts et les plages. La capitale de l’île ne m’attirait pas de prime abords, c’était sans compter sur l’histoire qu’elle pouvait me narrer. Saint-Denis de la Réunion regorge de trésors… ses cases créoles et le circuit , ses monuments ou bien même ses promenades à travers la rue de Paris qui vous fera remonter le temps, mais aussi le Muséum d’Histoire Naturelle, l’ancien hôtel de ville classé monument historique et surtout la mosquée Noor al Islam, plus ancienne mosquée de France et plus grande mosquée de la Réunion (1905).

# LES BAINS

itwia_la reunion_boucancanot1Viens le temps de la plage et du farniente. 3 jours et 2 nuits au bord de l’océan puis du lagon.

🌙 Dormir au St Alexis à Boucan Canot ou au LUX* à St Gilles, une aparté luxueuse et voluptueuse que je vous invite à découvrir dans 2 articles distincts ici et là.

► A faire : le marché de St Paul le vendredi et samedi matin, s’enivrer d’odeurs charmeuses et du spectacle surprenant de fruits et de légumes inconnus, à chaque jour et chaque ville son marché !itwia_la reunion_lesbains2itwia_la reunion_stpaul4

 

itwia_la reunion_boucancanot3

itwia_la reunion_stpaul3itwia_la reunion1

ST LEU

◐ A voir : le jardin botanique de St Leu, sur la route des Mascareignes où de nombreuses espèces endémiques continuent de se développer dans cet Eden, du mardi au dimanche de 9h à 17h – Tarif : 7€ ✔

Adresse / 2, rue du Père-Georges Route des Colimaçons  LES HAUTS DE SAINT-LEU

 

L'ancienne propriété de la famille de Châteauvieux et ses dépendances du XIXe siècle sont tout simplement magnifiques. En 1857, le domaine s'étendait sur 660 ha de la mer jusqu'à la montagne. Son activité agricole était basée sur la canne à sucre, le géranium mais aussi des cultures vivrières, du thé, du coton... On y produisait aussi de la bière, du cidre et de l'huile. Aujourd'hui, il s'étend sur 13 ha dont 8 se visitent et a pour vocation première la sensibilisation au patrimoine culturel de l'île et particulièrement le patrimoine végétal indigène et endémique. 9 univers botaniques à découvrir : forêt des Bas de l'Ouest, plantes " lontan ", verger créole, succulentes, palmiers, orchidées et fougères, caféiers du monde, ravine de bambous.

itwia_la reunion_stleu5itwia_la reunion_stleu3

itwia_la reunion_stleu1

itwia_la reunion_stleu13itwia_la reunion_stleu4

itwia_la reunion_stleu14

# Le Sud Sauvage

itwia_la reunion_stpierre2

Atteindre la côte Sud était l’ultime étape de ce voyage, une fin en apothéose au plus près du Piton de la Fournaise. Avant de le gravir, j’ai passé la nuit à St Pierre, une nuit agitée, un sentiment de fin du monde quand depuis la fenêtre de ma chambre avec vu j’observais l’océan indien se déchainer. Matin douceur quelques heures plus tard. Il était temps pour moi de reprendre mon véhicule et de monter cette sublime route de montagne. Plus haut j’allais, plus impressionnant se faisait l’océan, les couleurs changeaient, du vert de la végétation au rouge de la terre brûlé.

🌙 Dormir à l’Hôtel Alizé à St Pierre et deviner le pôle Sud depuis la terrasse de sa chambre – Tarif : 80€/nuit avec supplément petit déjeuner 10€ ✔

itwia_la reunion_stpierre3

Prochaine étape > De cirque en cirque… avant d’atteindre le Volcan.

#N’ARTROUV


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.instagram_hashtag_lareunion

 

 

*Toutes les photos ont été prises au FUJI X100T.

IN LES ECHASSES i am…

itwia_lesechasses8

#CABINCRUSH

Je voue un certain culte aux cabanes quelles qu’elles soient, je collectionne les ouvrages sur le sujet, passe des heures sur les internets à la recherche de lieux atypiques et expérimente dès que je le peux ceux que j’ai répertoriés sur une to do-liste particulière. Quand en traversant les Landes l’été dernier, j’ai souhaité l’espace de quelques heures délaisser le van, c’était pour nous offrir une retraite bucolique dans un lieu idyllique.

Ceux qui me suivent sur Instagram, l’ont déjà vu passer, pour les autres ici commence cette histoire au magnifique eco-lodge Les Echasses

📍Dormir ici, le plus bel endroit du monde @lesechasses | Saubion (40)

Une photo publiée par Charline Gerbault – ITWIA (@itwia) le 24 Août 2016 à 9h11 PDT

 

Il était 15h passé lorsque nous sommes arrivés dans le petit village de Saubion. Thomas, maître des lieux, fièrement dressé sur son pick up, nous attendait, entre 2 piquets à planter, un système d’arrosage à installer, une végétation à s’occuper. Le tutoiement fut immédiat, un accueil très amical. Puis la famille s’est agrandie, Claire est apparue,  Mia, Ulysse et Salomé se sont joints au comité d’accueil. Très vite je me suis sentie comme un membre de ce clan que pourtant je ne connaissais pas. Les présentations faites, il était temps pour nous de découvrir notre logis…

C’est un endroit où nous accueillerons nos amis, nos familles, nos proches aussi bien que nos hôtes. Ce sera aussi une fenêtre sur le territoire qui nous entoure, la région, sa langue, sa culture, ses savoir-faire, sa gastronomie.

itwia_lesechasses1itwia_lesechasses47

Totalement intégré dans un paysage savamment pensé, 6 modges conçus par l’architecte Patrick Arotcharen composent le domaine. Nous avons accédé au notre après avoir contourné un premier bassin puis longé un second via un cheminement bordé d’herbes hautes et autres graminées. Toute cette flore n’existait pas il y a de ça 2 ans, un champ de maïs acquis une décennie auparavant a été complètement transformé par le paysagiste catalan Marti Franch.

L’architecte a souhaité poser des tentes entre les dunes, sur l’eau. Il a imaginé ces structures de bois et de verre posées sur des piquets, la légèreté, l’enchainement des courbes et des pliages, ces toitures démesurées et ces ventelles qui transforment le rapport intérieur / extérieur. 

itwia_lesechasses5itwia_lesechasses4itwia_lesechasses2

Le notre était le n°5. A peine la porte poussée, ce sont les effluves du bois qui ont éveillé mon odorat. Je suis entrée, j’ai perdu la tête. Mon regard ne savait plus où se poser : vers l’extérieur, sur l’étang que je devinais à travers la baie vitrée, ou à l’intérieur sur chacun des éléments qui composaient la chambre? La salle de bain que j’aperçu à travers une épaisse cloison de bois méritait qu’on la cite : du plan de travail en lévitation à la sélection des produits AESOP. Aucune faute de goût, que du beau, que du bon.

Une fois tous les détails de la chambre passés en revue, la douche expérimentée, je suis partie explorer les moindres recoins du site : faire le tour de l’étang en prenant toujours garde ni d’être vu de mes voisins ni de les voir, m’assoupir quelques instants dans un hamac en me laissant bercer par le vent, nager seule dans la piscine, me balader à travers le verger qui alimentera demain les plats de nos hôtes. Enfin je suis revenue au point de départ, « chez-moi », pour lézarder en toute quiétude sur ma terrasse privée.

Puis la nuit est venue, la seule que nous ayons réservée. Au réveil, ma première pensée a été de rester ici toute ma vie. Cela étant rationnellement impossible, j’ai simplement espéré d’y rester encore un peu plus. « Kares? » – « oui » – « je pense à un truc… » – « non Charline ce n’est pas sérieux de rester une nuit de plus » – « mais je ne t’ai encore rien exprimé! A quoi ça sert d’être sérieux? » – « à rien, j’y pense comme toi ». J’ai décroché le combiné et prolongé le séjour.

Voici donc en images le résumé de 3 jours et 2 nuits passés au sublime domaine Les Echasses.

Adresse / 701 route des bruyères | 40230 Saubion

Web / Les Echasses

✔ à partir de 250€ la nuit sans petit déjeuner (15€ en sus) selon la saison

itwia_lesechasses19

itwia_lesechasses18itwia_lesechasses22

itwia_lesechasses29itwia_lesechasses28itwia_lesechasses10itwia_lesechasses3itwia_lesechasses37

itwia_lesechasses48itwia_lesechasses54itwia_lesechasses49itwia_lesechasses53itwia_lesechasses7itwia_lesechasses14itwia_lesechasses43

itwia_lesechasses38itwia_lesechasses39


♡ Merci à Salomé, Ulysse, Mia, Claire & Thomas pour leur accueil.

itwia_lesechasses

*Article en collaboration avec Les EchassesLe contenu -texte+images- a été pensé en totale liberté éditoriale.

Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

IN FRENCH WEST COAST i am…

Été 2016, pas d’envolée vers une contrée lointaine mais un départ en train en direction de l’Aquitaine. Je m’en vais rejoindre mon compagnon qui nous conduira, à bord de notre van découvrir celle que l’on surnomme la French California. Nous voilà partis sur les routes parallèles à l’Océan, longeant les côtes landaise et basque jusqu’aux frontières des Pyrénées.

Peut-être m’avez vous suivie l’été dernier grâce au hashtag #infrenchwestcoastiam sur Instagram,  découvrir tous les jours du mois d’Août mes vacances françaises, pour les autres le rattrapage c’est tout de suite maintenant.

ON THE ROAD… 🇫🇷 >>> Follow me w/ hashtag #infrenchwestcoastiam

Une photo publiée par Charline Gerbault – ITWIA (@itwia) le 17 Août 2016 à 5h12 PDT

 

+ Se munir du joli guide DESTINATION French California de Caroline Gomez et Sunrise Over Sea  et une carte routière IGN.


L’itinéraire a été le suivant : Bordeaux > Arcachon > Teste de Buche > Pyla/mer > Biscarosse > Saubion > Seignosse > Hossegor > Bayonne > Biarritz > St Jean de Luz > Hendaye. En voiture Simone pour 4 villes 4 styles!

nota : une sélection de ces stations présentées en images.

# BORDEAUX

Première ville étape, l’instant d’une après midi avant de filer vers le bassin. Une errance de l’autre côté de la Garonne, comme une micro-sphère à proximité de la cité : Darwin.

DARWIN est un lieu bordelais alternatif dédié au développement économique responsable, à l’entrepreneuriat social, à la transition écologique et à l’activisme citoyen.

Street-Art, supermarché coopératif, bistrot, restaurant, et même des capsules intergalactiques qui m’ont fait me sentir LOST. J’y aurai bien établi mon QG. Ma vie est pourtant à Paris mais je me suis bien imaginée ici, me balader au jardin botanique, déguster l’architecture de la Cité du Vin, profiter, profiter, profiter…

itwia_bordeaux1

itwia_bordeaux8itwia_bordeaux2itwia_bordeaux6itwia_bordeaux11itwia_bordeaux10 Ψ Déjeuner au Magasin Général de Darwin.

☽ Dormir au Mama Shelter bordelais.

◐ A voir : les miroirs d’eau au bord de la Garonne pour retomber en enfance l’espace de quelques batailles entre potos.

+ plus d’infos sur Bordeaux ici.

# ARCACHON

itwia_arcachon11 Arrivés sur le bassin dans un contexte bien différent de la ville estivale de Bordeaux, c’est une Ville d’hiver que nous avons découvert. Arcachon et ses Arcachonnaises, les demeures, plus belles les unes que les autres. J’avais entendu dans bien des diners cette appellation sans jamais la comprendre. Retraite bourgeoise du début du 20eme siècle pour les gens des villes que lui valait ce surnom, aujourd’hui encore d’actualité. On s’est imaginé posséder un chalet. Que nenni, c’est en bord de plage que nous nous sommes établis, à l’ombre des pins parasols plantés dans les beaux jardins des villas « d’été« .

Haut-lieu de villégiature, la Ville d'Hiver d'Arcachon évoque les riches heures mondaines du passé à travers une série d'architectures qui s'inspirent des styles néoclassique, néo-gothique, du chalet suisse, de la maison coloniale ou de l'architecture mauresque.

Les différentes villas intègrent typiquement des éléments architecturaux tels que toiture à grand débord selon la tradition du chalet, façade en brique, oriel, belvédère, tourelle, avant-corps, véranda, balcon, en une asymétrie marquant la mode pittoresque apparue au xviiie siècle et qui s'est développée au xixe siècle.

Ψ Manger des huitres au Domaine de Certes Graveyron au plus près des ostréiculteurs.

◐ A voir : L’île aux Oiseaux et les cabanes tchanquées.

+ plus d’infos sur le site de l’Office de Tourisme : arcachon.com

itwia_arcachon1itwia_arcachon12itwia_arcachon2

# BISCAROSSE

La plage, le sable qui glisse sous les orteils, l’odeur des pinèdes, j’ai trouvé tout ce à quoi j’associe les vacances entre La Teste de Buch et Biscarosse. Bonheur.

Beach Way of Life | La Teste de Buch (33)

Une photo publiée par Charline Gerbault – ITWIA (@itwia) le 21 Août 2016 à 0h08 PDT

 

☽ Dormir à la plage du Petit Nice, zone agréée pour tous les nomades se déplaçant en vans et autre camping-cars.

♨ Faire un bbq sur la plage au coucher du soleil.

itwia_biscarosse2

DCIM100MEDIADJI_0020.JPG

itwia_arcachon3itwia_arcachon4DCIM100MEDIADJI_0062.JPGitwia_arcachon6itwia_biscarosse4

itwia_arcachon8itwia_arcachon7itwia_arcachon9

# PYLA-SUR-MER

itwia_pyla8

Les biens de la terre glissent entre les doigts comme le sable fin des dunes. Antoine de Saint-Exupéry

Comme une interlude entre Arcachon et Biscarosse, le Pyla tout entier mérite plus qu’une halte. Nous en avons fait notre terrain de jeux durant 3 jours, le gravir, l’escalader, descendre, remonter, glisser, s’essouffler, arriver au sommet et admirer des heures durants la beauté de l’Océan, du Banc d’Arguin et l’horizon au loin.

La formation de la dune est entièrement liée à celle du banc d'Arguin. Au fil des siècles, les courants marins ont charrié du sable (en provenance du large, de la côte, et du bassin lorsque la marée descend) pour former le banc d'Arguin (lequel est, à l'instar de la dune, en constante évolution). Ensuite, les vents violents d'ouest en provenance du large arrachent à sa surface, avec l'aide de micro gouttelettes d'eau, des grains de sable au banc d'Arguin au moment de la marée basse, quand celui-ci est totalement découvert, et qui en s'envolant viennent se poser sur la dune pour former cette gigantesque masse de sable fin.

Ψ Grignoter des tapas tout en sirotant un verre au Blockhaus, meilleur spot de la côte avec sa vue imprenable sur le banc d’arguin et la dune du Pyla, cette cabane saura vous charmer en vous faisant passer des moments inoubliables.

◐ A voir : les vagues se briser sur la corniche de béton et tenter de les dompter tel un torero.

► A faire : du parapente depuis le sommet de la Dune, l’ascension à mains nues est déjà tellement erintante que celle avec la voile sur le dos fait de cette attraction une activité bien méritée.

itwia_pyla1itwia_pyla3DCIM100MEDIADJI_0032.JPGitwia_pyla11itwia_pyla2

DCIM100MEDIADJI_0083.JPGitwia_pyla14itwia_pyla13

+ plus d’infos sur le site officiel de la Dune ladunedupilat.com.

PS : bisous @1duvetpour2

# BIARRITZ

itwia_biarritz2

D'abord port de pêche à la baleine, la localité connaît un bouleversement économique au xixe siècle à l'avènement des bains de mer. L'impératrice Eugénie en fait son lieu de villégiature, et avec elle toute l'aristocratie européenne fréquente la station balnéaire. Cette activité ne faiblit pas durant la Belle Époque et aujourd'hui encore, l'économie reste tournée vers le secteur tertiaire, dont l'hôtellerie de luxe, les soins à la personne et les loisirs marins constituent le vecteur prédominant.

Stationné aux côtés d’autres amateurs de #vanlife c’est en plein centre ville que nous avons bivouaqué dans la Mecque des surfeurs. Depuis la côte des Basques jusqu’à la Grande Plage chaque parking est occupé par des VW surmontés de planches, tongs sur le trottoir et combi séchant sur les bancs publics. Cliché.

Le réveil plus que matinal m’a permis d’observer ceux qui ne se lèvent que elles, ces vagues qui en ont fait la réputation moderne de la station.

Autre aspect de la modernité, l’omniprésence du street-art à chaque coin de rue. La ville vit avec son époque grâce aux créatifs venus s’établir ici, quittant Paris pour un nouveau mode de vie. Ca donne envie.

► A faire : du SURF!

◐ A voir :  COLORAMA

Ψ Engloutir un bol de fruits mélangé à la crème glacé, qui révéillera les papilles des voyageurs s’étant rendu à l’autre bout du monde. C’est tout comme à Bali et ça tombe bien catr c’est ainsi que ce microspot s’appelle : Bali Bowls

Ψ Déjeuner chez Dano, la charcuterie comme à la maison de 2 ex-arty reconvertis dans les plaisirs de la popote. On est chez eux comme chez nous, l’accueil est digne de retrouvailles de vieux potes, le tout autour de cochonnaille ♥

ღ Se faire tatouer chez Bleu Noir à la fin de l’été ou en plein hiver par SupaKitch, Veenom ou Little Madi (merci pour tous les tips biarrotes),  rdv pris pour moi début 2017, l’occassion de revenir au Pays Basque et découvrir plus encore.

itwia_biarritz1itwia_biarritz10

itwia_biarritz16

itwia_biarritz4itwia_biarritz18itwia_biarritz6itwia_biarritz5

+ plus d’infos sur le site biarritz.fr.

# ST JEAN DE LUZ

A quelques km de Biarritz, il y a Donibane Lohizune. Nichée entre l’Océan et les Pyrénées, c’est en direction de l’Espagne que nous avons marqué une halte à l’heure du diner. Malheureusement peu de chose à vous raconter mais la ville avait tout pour que je la flatte.

La baie de Socoa est la seule rade abritée entre Arcachon et l'Espagne. Grâce à ses digues qui la protègent des colères de l'océan Atlantique, elle a la faveur des baigneurs et est devenue une station balnéaire réputée de la côte basque. La station balnéaire est de création relativement récente mais le port, lui, est très ancien, puisqu'il date de la préhistoire.

Ψ Passer une soirée Chez Renault pour casser la croute dans l’un des nombreux food-trucks du garage.

itwia_stjeandeluz1itwia_stjeandeluz2

+ voir plus d’infos sur le site officiel de la ville saint-jean-de-luz.com.

#BONVOYAGE


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

instagram_hashtag_frenchwestcoast