GOLDEN CROWN LEVIN IGLUT @ Kittilä

itwia_finland_leviniglut4

En organisant ce voyage en Laponie Finlandaise, il m’était impensable de ne pas venir passer une nuit dans cet établissement hors du commun. Repéré il y a quelques années, je crois même qu’il a été le point de départ du choix de la destination.

Proposant des igloos en verre entièrement isolés et chauffés, le Golden Crown-Levin Iglut nous a donc accueillit, ma mère, ma soeur et moi dans un havre de paix au sommet d’Utsuvaara Fell.

Igloo, n.f. (De l’inuktitut ᐃᒡᓗ, iglu « maison ») : désigne soit un abri construit en blocs de neige (l’igloo de neige, le plus connu), soit une habitation pré-hivernale (l’igloo de tourbe, aussi appelé kashim dans le cas d’une demeure communautaire).

 

Adresse / Harjatie 2 | 99130 Kittilä | Finlande
Réservation /  reception@leviniglut.fi  à partir de 490€ la nuit avec  petit déjeuner

🍴 Diner au restaurant Aurora Sky dont les murs et les plafonds offrent une vue imprenable sur l’horizon à l’instar des igloos. Réservation vivement recommandée car sans être client de l’hôtel il est possible de s’offrir cette expérience là.

À la lumière du jour, le magnifique paysage de tombé ajoute une touche épicée au moment gastronomique. Au rez-de-chaussée, l'élégant rez-de-chaussée séduit par son feu de bois et son atmosphère intime.
Les arômes proposés dans Aurora Sky ne joueront pas un rôle secondaire dans le paysage. Notre menu, à base d'ingrédients de saison, rend hommage à la nature nordique épurée et à ses différentes saisons. En plus du dîner, Aurora Sky sert un délicieux petit-déjeuner et, pendant la saison d'hiver, un déjeuner-soupe différent chaque jour.

MENU 2019

Carotte fumée, betterave jaune et germes de fleurs 16 €

Sandre de Laponie avec Brioche et Herbes 18 €

Tartare de wapiti au fromage cottage et aux champignons sauvages 18 €

Potage de lotte à l’oseille 17 €  

Plats principaux Chou-rave grillé, cèpes et romarin 28 €

Jarret de renne avec pomme de terre lapon, airelle et lichen 36 €

Omble chevalier au crabe royal 38 €

Daim, bouillon d’épinette et orge croustillant 42 €  

Desserts Granité à la myrtille, kama et épinette 16 €

Gâteau de panais, mûre et vanille 16 €

Betterave rouge aromatisée au chocolat caramel et beurre de cacao 17 €

Sélection de fromages du Nord 19 €


Voici donc en images le résumé de 24 heures passées au LevinIglut.

itwia_finland_leviniglut13itwia_finland_leviniglut25

itwia_finland_leviniglut19itwia_finland_leviniglut38

itwia_finland_leviniglut26itwia_finland_leviniglut27

itwia_finland_leviniglut11itwia_finland_leviniglut6itwia_finland_leviniglut7itwia_finland_leviniglut8

polaroid Levin Iglut

+++ encore plus?

#PASSIONIGLOO


Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

☛ PS : Retrouvez toutes mes adresses sur mon compte Mapstr : itwia.

Instagram_Hashtag_Lapland

IN LAPLAND – FINLAND i am…

itwia_finland_levi26

Pour les 60ans de notre maman, ma sœur et moi lui avons fait la surprise de l’emmener au-dessus du cercle polaire, dans la région la plus septentrionale de la Finlande, terre natale du peuple indigène des Samis, la LAPONIE.
Nous voulions la surprendre en la prévenant la veille pour le lendemain mais étant donné les températures (négatives) qui officient en hiver, nous avons dû la prévenir quelques semaines en avance. Ainsi elle comme nous avons pu préparer nos valises en fonction. Le mois qui a alors précédé le départ a mis notre patience à toutes, à rude épreuve.

Et puis un matin de Février,  le rendez-vous à l’aéroport de Paris en direction Kittilä eut enfin lieu. Une énième surprise allait déboussoler ma mère, sa soeur, ma tante faisait également partie du voyage.

Enfin réunies, enfin installées dans nos sièges, nous nous sommes envolées, excitées comme des puces. Aucune de nous n’avait 60, 50, 35 ou même 33 ans mais plutôt une petite dizaine d’année dans le coeur.


FINNAIR vol direct pour Kittilä : comptez 350€ A/R les mardi même si j’avais bénéficier d’une offre de lancement à 230€ ; mieux vaut regarder régulièrement les promotions de la compagnie.

+ Louer une voiture via BSP Auto afin d’être libre de vous éloigner de toute pollution lumineuse lorsque vous partirez à la chasse aux aurores boréales mais aussi pour se déplacer aux alentours de Levi.

+ Voici l’inventaire de ma valise :

  • des chaussettes en LAINE 100% ou en soie ou même en cachemire (3 paires)
  • des moufles en laine pas de gants
  • des chaufferettes Decathlon
  • des semelles en aluminium pour isoler les pieds du sol
  • des moonboots
  • des lunettes glacier IZIPIZI
  • une chapka et un bonnet
  • un maillot de bain pour la sauna

→ la boutique Aventure Nordique conseille et sélectionne les meilleurs produits.

-21°C à notre arrivée / -5°C à notre départ

itwia_finland_levi1itwia_finland_levi16

L’arrivée sur le tarmac nous mets instantanément dans le bain, le vent nous gifle le visage à la sortie de l’appareil. Une fois la voiture de location récupérée, le tableau de bord de celle-ci nous confirmera notre ressentie : -21°C affiché. Bizarrement ce chiffre nous ravie toutes, nous sommes venues ici pour avoir froid et nous n’allons pas être déçue.

Le premier aperçu féérique depuis le hublot se confirme dès que nous prenons la route. Le ciel se rosit grâce à un soleil qui se couche plus tardivement que je ne l’avais imaginé. J’ai pour souvenir de mon premier périple en Laponie suédoise 10 ans plus tôt de journées où le crépuscule se vivait du réveil au sommeil. Je me trompais. Tant mieux nous n’arriverons pas au chalet de nuit car celui-ci caché dans les bois n’allait pas être des plus simples à trouver. Il nous aura fallu rebrousser chemin à maintes reprises, ne pas confondre les sapins, activer les data à l’étranger et nous géo-localiser précisément pour que nous puissions enfin apprécier le confort de notre habitat de bois.

itwia_finland_levi3

Une fois déniché, aussitôt installées. Chacune a vaqué à ses occupations : de l’allumage du poêle, à la mise en route du sauna, en passant par la préparation de crêpes sans oublier de toujours jeter un oeil sur l’extérieur, sur la nuit qui tombait, sur les sapins recouverts d’un épais manteau neigeux. Nous avons enfin pris conscience que nous y étions et que le voyage préparé depuis temps de mois débutait.

itwia_finland_cabin7

itwia_finland_cabin12

Nous n’allions être sur place que 5 jours, il fallait donc que nous ayons un certain sens de la planification pour vivre le maximum de choses extraordinaires : balades en raquettes, en traîneau à chiens ou même en rennes, des lacs gelés au sauna brûlant de notre chalet, des vastes étendues blanches aux forêts profondes au cœur de la nuit hivernale, nuit que nous avons même passée dans un igloo de verre, la liste répondait à tous nos rêves de Grand Nord.

♥ Cette histoire se raconte en images et débute maintenant.


Jour 1

Prendre ses marques et réserver nos différentes activités. Le village est bondé de touristes (mais pas trop), nombreux sont les créneaux déjà complets. Ultime recours, l’OT de Levi. 4 places de libres pour une excursion en chien de traineaux, on fonce. Déception. On espérait jouer les Mushers mais il s’agissait d’un mauvais remake car c’est dans un élevage que nous arrivons : Levi Husky Park. Comme son nom l’indique c’est un parc, y sont hébergés 70 Huskies de l’Arctique. On découvre des Huskies sibériens arctiques, des chiots Husky, des hybrides Wolfdog et des rennes. L’endroit n’est pas sans interêt mais cet élevage de chiens m’a paru être un zoo pour visiteurs curieux. Après 1h30 de visite et d’explications sur les différentes races élevées dans ce lieu, nous voilà inconfortablement installées dans un traineau. Le signal retenti, les chiens s’élancent à une allure que jamais je n’aurai soupçonnée. C’est fou mais c’est court. Il nous faudra moins de 5″ pour parcourir deux petits kilomètres dans les bois avant de revenir à notre point de départ. Les doigts congelés, nous nous sommes précipitées au chalet pour y boire la boisson la plus chaude qui soit en attendant sagement que le sang circule de nouveau dans les membres et que la navette nous ramène à la station. Déception.

itwia_finland_huskyfarm7

itwia_finland_huskyfarm10

itwia_finland_huskyfarm2

Il nous fallait trouver remède à cette première activité. Ce sera location de raquettes (10€ la 1/2 journée) pour grande balade à travers le domaine skiable de Levi l’après-midi même. L’expérience est ludique, sportive, sympathique. Chez Kinos Safari nous avons trouvé ce que nous voulions. L’accueil nous a paru le plus sympathique, le moins « effet de groupe ». Nous avons alors décidé de tout réserver via leurs services.

itwia_finland_levi14itwia_finland_levi35itwia_finland_levi32

itwia_finland_levi36

Jour 2

Nous savons qu’aujourd’hui le programme est chargé. Nous sommes excitées par ce qui nous attends. La veille nous avons planifié un « Safari to Reindeer Farm« , 30km de motoneige à travers les paysages féériques de Levi avant de marquer l’arrêt dans une ferme où nous pourrons approcher des rennes et même faire une balade en traineau. Bon, il faut être honnête avec l’expérience de la veille, je suis sur ma réserve mais c’est comme ça. Alors nous prenons des forces avec un petit-déjeuner de championnes au chalet bien au chaud sous nos couvertures. La route est belle, dégagée, blanche, très blanche. Le ciel est bleu, sans nuage, mais il fait froid, très froid. Nous avons misé beaucoup d’espoirs sur cette excursion. On espère que ce sera différent de la veille, en tout cas on y croit. Nous sommes ponctuelles, sur le qui-vive, rhabillées en 2 temps 3 mouvements, prêtes à enfourcher nos bolides. Dès que nous quittons le village, l’horizon s’offre à nous, les bois laissent pas aux plaines, un désert blanc saupoudré de teintes roses. Le soleil bas réchauffe ce paradis pourtant la température ne cesse de descendre. Quand nous arrivons au domaine, chacune de nous est frigorifiée et sans avoir le temps de nous réchauffer nous voilà déjà assises dans un traineau. Emmitouflées de couverture polaire. Contrairement à la veille, l’allure n’est pas la même, plus douce, plus lente, plus paisible. Mais il fait froid, trop froid ; le plaisir n’est pas là que c’est déjà fini. Les rennes sont détachés, il nous est possible de les nourrir mais mes mains m’ordonnent de les mettre au four, au feu, autre part que dehors. C’est alors à notre tour d’être nourries, un bon gouter qui aura pour fonction d’assouvir notre gourmandise et de sauver nos doigts gelés. Puis l’heure viendra de prendre le chemin du retour, de retrouver ces grandes étendues blanches devenues bleues avec la disparition du soleil. Nous revenons chez nous, la mémoire pleine de beaux souvenirs, le coeur rempli d’émotions et les sensations de froid bien derrière nous. Ravies.

itwia_finland_levi40

itwia_finland_rendeer6itwia_finland_rendeer10

Jour 3

En 2 jours déjà nous n’avons pas eu le temps de chômer. Alors pour cette nouvelle journée nous nous octroyons un rythme plus calme, un petit déjeuner tout en longueur, une interlude dédiée à la lecture. Une matinée qui annonce la tranquillité de ce qui prévu ce jour-là ou plutôt cette nuit-là. En effet, nous quittons notre chalet en plein milieu du séjour pour passer 24h dans un igloo de verre, une sorte de trait d’union et quel trait d’union. C’est une expérience magique qui nous attend au Levin Iglut. On espère admirer le ciel étoilé de l’Arctique depuis notre lit. On ne veut rien louper alors nous voilà dès 14h00 dans nos quartiers. L’après-midi sera à l’image de la culture scandinave : « slow life ». On s’installe, on s’allonge, on se love dans les fauteuils, on admire la vue époustouflante sur la forêt de sapins, sur la vallée en contrebas, sur le ciel dont les teintes ne cessent de changer du rose vers le bleu nuit. La nuit donc tombe assez vite. Malheureusement aucune étoile à observer, il se met à neiger. Mais peu importe on se sent protéger et chanceuses de faire parties de ce décor féérique.

(interlude dans un article ici bientôt)

Jour 4

Le réveil est idyllique sous cette bulle de verre. La météo n’a pas été tendre avec nous, le ciel est chargé, il a neigé toute la nuit. Les aurores boréales ne nous sont pas apparues, un peu déçu mais l’expérience au Golden Crown reste fantastique. Nous profitons du lieu jusqu’à la dernière minute. Il est midi, nous repartons vers d’autres cieux, en route vers  le Snow village à une quarantaine de kilomètres d’ici. La pluie a remplacé la neige. Le paysage n’en reste pas moins subjuguant, intriguant même. Nous traversons des forêts dont le bois paraît si noir contrastant avec ce ciel si blanc. On ne devine pas la ligne d’horizon. Enfin nous arrivons à destination, perdu au milieu de cette même forêt, des teepees trônent aux alentours du parking ce qui semble saupoudrer un peu de mysticisme à ce lieu qui résonne (avant même d’y être entrée) comme bien trop commercial à mes yeux. Ticket en main, nous commençons le parcours à travers de les galeries remplies de sculptures de glace. Il faut me l’avouer je suis impressionnée par le travail réalisé, même sentiment que le village de glace visité en Laponie Suédoise il y a plus de 10 ans. A l’époque le thème n’était pas associé à une série télévisée, aujourd’hui ce que je découvre est le fruit d’une coopération avec HBO Nordic, sur la base de scènes et de personnages de la populaire série télévisée Game of Thrones®. Il nous aura fallu 2 heures et un verre de cranberry siroté avant de reprendre la route du retour.

itwia_finland_levi33

OPENING TIMES DECEMBER 12.2018 – APRIL 21.2019

Lapland Hotels SnowVillage is open daily 10:00 – 22:00.

TICKETS AND PRICES : 17,50 € / adulte

Près de 200 km au-dessus du cercle polaire arctique se trouve un monde unique et magique fait de glace et de neige. Chaque année, environ 20 millions de kilos de neige et 350 000 kilos de glace naturelle cristalline sont utilisés pour construire le spectaculaire SnowVillage de Lapland Hotels, dont la forme, la taille et le design changent pour surprendre les visiteurs année après année. Le SnowVillage comprend, par exemple, des sculptures sur glace, des suites décorées dans la neige, un restaurant et un bar sur glace, ainsi qu'une chapelle sur glace.

Jour 5

Nous sommes à Levi depuis 4 jours et n’avons absolument rien vu de la station hormis son supermarché, l’OT et Kinos Safari. Cette agence a su nous conquérir, à tel point que nous réitérerons, pour ce dernier jour, une excursion complète en motoneige, la « Levi Loop« . Notre rendez-vous de la journée n’étant qu’à 13h00, nous décidons  d’occuper la matinée en allant voir le village de plus haut. Il faut savoir que Levi est une station de ski très réputée. Nous aurions pu venir ici pour skier à défaut des Alpes françaises à l’instar d’un copain croisé dans l’avion (Ludnel si tu me lis). Qui dit station de ski, dit remontées mécaniques et téléphériques. C’est par l’un d’eux que rejoignons le sommet de ce petit mont, haut de 531m. Cela fait 2 jours qu’il neige beaucoup la nuit. D’en haut tout est blanc, le paysage se confond avec le ciel. Dieu qu’il fait froid. Nous sommes pourtant équipées, sûrement pas assez pour stagner. Un chocolat chaud plus tard et nous entamons notre descente à pied à travers la forêt. Des rennes croisent notre parcours (ou est-ce nous qui croisons le leur?). La balade est rapide et facile car point de sentier, c’est un escalier qui nous mènera jusqu’en bas. Le temps de prendre un encas et nous voilà à faire le pied de grue devant l’agence avec une hâte sans nom pour chevaucher de nouveau nos motoneiges. Les mêmes équipements nous attendent sur les portants, nous sommes prêtes, allons-y. Chacune son engin. Le temps étant moins clément que l’avant-avant-veille nous découvrons les forêts d’un autre oeil, une vague de mysticisme recouvre ces sapins. Tout n’en est pas moins beau. A mi-parcours, quelque peu perdu au milieu des bois, nous faisons halte dans un refuge. Ca sent bon le chocolat chaud et la tarte aux pommes depuis dehors, une fois à l’intérieur nous sommes carrément embaumées par ces odeurs gourmandes. L’heure tourne, la nuit tombe, le retour se décide. Comme un au-revoir, notre trajet crépusculaire signe la fin du voyage, fini les paysages de glace, demain nous serons bien trop loin, à la maison.

itwia_finland_levi20

itwia_finland_rendeer4

itwia_finland_levi4itwia_finland_levi23itwia_finland_levi19

itwia_finland_levi15

itwia_finland_cabin10itwia_finland_huskyfarm3

– mes conseils & recommandations –

☽ Louer un chalet au cœur de la forêt via Lomarengas.fi – Tarif 320€ pour 5 nuits (7 personnes) ou s’offrir une nuit inoubliable dans un igloo de vert Levin Iglut – Tarif  450€/nuit petit déjeuner inclus (article prochainement ici).🍴 Diner au Aurora Sky au sein du très luxueux Levin Iglut, tester la viande de rennes absolument (vegan s’abstenir).

◐ A voir  : les aurores boréales – pour vous aider à les appréhender, se renseigner sur le site Aurora Maniacs et/ou télécharger l’app Aurora Forecast. Malheureusement pour nous, la semaine où nous étions à Levi, les nuits étaient couvertes et neigeuses mais je me souviens encore de celles aperçues en Islande.

Au dessus du cercle polaire arctique (dans l’hémisphère nord donc), les aurores boréales sont visibles de début septembre à fin mars (quand la nuit est suffisamment présente). Mais d’autres critères peuvent être pris en compte pour définir votre période de voyage : la présence de la lune dans le ciel, la neige, la nuit polaire, les conditions climatiques, etc.

► A faire : une excursion en motoneige (comptez 120€/pers 2heures) combinée à une escapade en rennes de traineau (38€ le km ou 66€ les 3km en supplément) via Kinos safaris.

✖ A ne pas faire : l’excursion en chien de traineaux via l’office de tourisme, un attrape-nigaud à mon humble avis. C’est en bus que nous nous sommes rendus dans une « Husky farm », c’est en groupe qu’on nous a fait visiter le domaine où tous les chiens se trouvaient derrière des enclos grillagés, je me suis cru au zoo, un zoo polaire, nous stagnions, il faisait très froid ce jour-là. Nous avions réservé une balade type musher pour laquelle l’attente a été très longue. Quand enfin est venu notre tour, à peine montées dans le traineau, les chiens sont partis à vive allure. 3″ plus tard et retour à la case départ. Décevant.

ღ Rapporter des souvenirs, des MOMIES, des moufles en cuir de rennes, du sel fumé..

Polaroid Snowmobileitwia_finland_levi30


+++ ALBUM PHOTO

A chaque retour de voyage, je me fais la promesse de créer l’album souvenir. Chose vaine, je ne prends jamais le temps, je laisse trainer. Mes Polaroïds sont rangés dans un endroit, mes photos issues d’appareils jetables dans un autre. Pire jamais je n’imprime les images numériques. Alors quand l’atelier ROSEMOOD m’a proposer de créer mon propre livre, j’ai sauté sur l’occasion et mis ma procrastination au placard. Quelques soirées plus tard, l’album-photo de ce voyage familiale partait en impression.

Un objet haut de gamme qui, en l’éditant, m’a rappelé tous les merveilleux moments que nous avions vécus. Même si j’ai composé tout seule cet album, l’atelier ROSEMOOD m’a proposé des services hors du commun : correction orthographique ainsi que retouche photo.

Aujourd’hui entre mes mains j’en suis plus que ravie, ma famille aussi, à tel point que je vais devoir relancé une fabrication pour chacune de ses membres.

Et vous savez quoi? J’ai une surprise pour vous sur Instagram. Restez focus c’est pour bientôt.


#HYVÄ MATKA

Suivez-moi sur mes réseaux préférés : INSTAGRAM @itwia et FACEBOOK #ITWIA.

☛ PS : Retrouvez toutes mes adresses sur mon compte Mapstr : itwia.

Instagram_Hashtag_Lapland

A la poursuite des aurores boréales

itwia_islande_charline5

L’objectif quasi primordial d’un voyage en Islande c’est #jeveuxvoirdesauroresboréales.

Mais d’ailleurs qu’est ce que c’est qu’une aurore boréale?

Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant. Les phénomènes auroraux prennent plusieurs teintes différentes, passant du vert au rose, au rouge et à l'indigo violet. Trois gaz sont à l'origine de ces phénomènes : l'azote, l'oxygène et l'hydrogène. L'azote donne des couleurs bleues et rouges et l'oxygène des teintes vertes et rouges. 
Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles magnétiques, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude).

itwia_islande_aurores1 itwia_islande_aurores2La première sortie nocturne s’est faite au lac Kleifarvatn, près de ses abords de glace et de ses eaux translucides, un soir de pleine lune dont la réverbération sur l’étendue d’eau nous éclairait comme le soleil. Ce soir là, nada. La deuxième fois nous nous sommes échappés à 20min de la ville, à Heiðmörk, sans trop savoir où nous allions, vue sur les rochers de lave. Ce soir là, nous avons admiré un spectacle de lumière. Une heure entière de danse, de tourbillon, de variations de couleurs, bonheur. Les 2 soirs suivants, notre appétit de Northern Lights Hunter s’étant intensifié autant que notre fatigue, nous avons joué la carte de la proximité en nous rendant au bout de la baie de Reykjavik, face au phare, vue sur la mer. 2 heures d’attente pour ne rien voir. Déception. Pourtant cette nuit là les aurores étaient présentes au-dessus de la capitale, sommes-nous peut-être arrivés trop tard? Quand au dernier soir, à la sortie du Blue Lagoon (post à venir), le ciel s’est entaché de poudre verte, nous savions que nous devions tout faire pour l’attraper. Seuls dans le désert noir nous avons capté notre ultime aurore.

Lorsqu’à la première trainée blanche, votre observation s’accrue, alors là tous vos sens entrent en émoi. Quelquefois 1 heure ou 2 quand d’un coup, là au-dessus de sa tête, le ciel se met à danser, à chavirer du vert au rose puis du rose au vert, une symphonie de couleurs. Des grandes vagues vibrent dans le ciel. Lorsque l’une d’entre elle apparaît, alors, tous vos sens sont en alerte.

C’est cela la chasse aux aurores boréales.

> A faire : S’éloigner de la ville à quelques dizaines de kilomètres, pour éviter toute pollution lumineuse, sortir des sentiers battus, rouler sur des pistes gelées, se garer et… attendre. Selon l’heure, les vents et l’absence de nuages, la probabilité d’observer ce phénomène sera plus ou moins fort. Le facteur chance est à prendre en compte.

> A voir : le blog de mes amis Cyril & Géraldine aka By The Way dont les photos sont éblouissantes.

Se renseigner sur le site météorologique Vedur : http://en.vedur.is/weather/forecasts/aurora/

itwia_IMG_4297_modif

auroresboreales

itwia_islande_aurores3
Instagram_Hashtag_Iceland