IN ISRAEL + PALESTINE i am…

ISRAEL2israel_fiche_info

J’ai longuement hésité avant de publier cet article. Un désaccord profond avec la politique du premier, l’absence de reconnaissance internationale du second. Israel/Palestine 1 seul territoire pour 2 Etats. Outre la géopolitique que je comprend doucement, amèrement, c’est l’histoire de terres riches, d’un joli voyage, riche en apprentissage, que je vous débrief ci-après.

10 jours de Tel Aviv à la Mer Morte, face à la Jordanie, via le coeur de Jerusalem en bouclant la boucle à Jaffa. Un road trip alternant mondanités urbaines, culture religieuse, récits historiques et bien-être corporel. Israël est le lieu de rencontre des cultures, des empires et des religions depuis le début de l’histoire.

4 sites, 4 genres : TEL AVIV > JERUSALEM > EIN GEDI > MASSADA > JAFFA

En voiture (de location) Shimon!

> Lire « Chroniques de Jerusalem » de Guy Delisle, racontant en BD les aventures quotidiennes d’un expatrié en Terre Sainte. Autobiographique, véridique et un brin sarcastique. Un délice.

> Voir les 4 épisodes de « Juifs, Musulmans, si loin si proche »  sur ARTE. Ce documentaire retrace quatorze siècles d’une riche histoire commune entre ces 2 peuples et m’ont instruite en 4 heures.

 

#1 Tel Aviv תל אביב-יפו

Bien que l'hébreu tel 'aviv signifie littéralement « colline du printemps », cette désignation n'a absolument rien de descriptif (il n'est question ni de colline, ni de printemps), mais vient d'Ezéchiel 3:15, où il est question d'un lieu-dit babylonien. Le mot tel en hébreu signifie une colline artificielle constituée par un empilement de ruines, alors que le mot aviv signifie "printemps". Ce nom a été choisi par Nahum Sokolow pour être le titre en hébreu de l'ouvrage Altneuland de Theodor Herzl. C'est en hommage au fondateur du sionisme et pour marquer leur volonté de bâtir une ville qui serait son incarnation : moderne mais aux racines anciennes que les fondateurs de la cité l'ont nommée ainsi.

S’établir à Tel Aviv c’est de prime abord similaire à un été sur la Côte d’Azur. En front de mer, tout n’est que succession de « show-off », culte du sport et du corps. La « Miami de la Méditerranée » s’offre pourtant une jolie place dans le Top10 des plus belles plages du monde. Passé ce caractère plus ou moins plaisant, la ville offre d’incroyables surprises architecturales, culturelles et underground, des cafés bobos aux shops d’hipster, il y a comme un esprit berlinois qui sommeille en elle. Paradoxal.

www.visit-tel-aviv.com

itwia_israel_telaviv1

> Louer un appartement via AirBnb afin de vivre comme un telavivien ou se faire plaisir en réservant l’une des 12 chambres à l’hôtel Montefiore.

> Bruncher au ROTHSCHILD 12 ou à la Coquette ou encore au Shine.

> Diner au Café Noir, un bistro aux allures européennes avec une carte orientale.

> Prendre un café au Sheleg après avoir déambulé dans le quartier de Neveh Tzedek

> A voir : la ville blanche classée à l’UNESCO, construite à partir du début des années 1930 et jusqu’aux années 1950, selon le plan d’urbanisme de sir Patrick Geddes, reflétant les principes de l’urbanisme organique moderne. Les bâtiments furent conçus par des architectes qui avaient immigré après avoir été formés dans divers pays d’Europe et y avoir exercé leur profession. Dans ce lieu et ce nouveau contexte culturel, ils réalisèrent un ensemble exceptionnel d’architecture du mouvement moderne.

> Sortir au MILK ou au Taxidermy en début de soirée puis enchainer la nuit au club Radio E.P.G.B. et écumer les bars cachés et non officiels.

itwia_israel_telaviv24itwia_israel_telaviv18itwia_israel_telaviv34itwia_israel_telaviv17itwia_israel_telaviv7itwia_israel_telaviv31 itwia_israel_telaviv36itwia_israel_telaviv32 itwia_israel_telaviv15itwia_israel_telaviv11itwia_israel_telaviv25itwia_israel_telaviv26

 

#2 Jerusalem יְרוּשָׁלַיִם

itwia_israel_jerusalem16

Au-delà de sa beauté, Jérusalem est avant tout un centre spirituel et une ville sainte pour les trois grandes religions monothéistes : le judaïsme, le christianisme et l'islam. Durant ses trois mille ans d'existence, Jérusalem aura été décrite maintes et maintes fois. Pourtant, la découverte de la splendeur de la vieille ville laisse toujours le visiteur sans voix. La ville tient également une place importante dans les sentiments nationaux israélien et palestinien. L’État d’Israël a fait de Jérusalem-ouest sa capitale en 1949 puis a fait de Jérusalem « réunifiée » sa capitale après la conquête de la partie est de la ville en 1967. Depuis, l'ensemble des pays du monde ont retiré leurs ambassades de la ville lui contestant ce choix. Pour la communauté internationale, Jérusalem-Est est considérée comme occupée. Jérusalem a été proclamée capitale de la Palestine en 1988, bien que les autorités palestiniennes n'y siègent pas. La communauté internationale défend toutefois le point de vue que le statut de la ville doit faire l'objet de négociations entre Israéliens et Palestiniens.

Carrefour des religions, moi l’athée non-sachante et clairement ignorante, n’ayant jamais fait de catéchisme ni porté un intérêt quelconque aux différentes religions , j’ai fait un bon de 3000 ans en arrière dans cette ville mystique. Du mur des Lamentations au Dôme du Rocher jusqu’au Saint Sépulcre en passant par le monastère Ethiopien (qui m’a ramené à ce joli voyage – voir ici), crapahutant sur la Via Dolorosa, finir par la Grande Synagogue. Une véritable balade à travers les siécles d’une réligion à une autre.

> Dormir au Mount Zion Hotel, en plein-cœur d’un spectaculaire cadre historique. Il domine des paysages bibliques et exhale un charme singulier et incomparable, rendant votre séjour dans l’une de ses chambres de luxe inoubliable.

> Déjeuner chez Abu Shukri, considéré peut-être à tord comme le meilleur humus de la ville.

> A faire : suivre le chemin de Croix et poursuivre sur le mur des lamentations.

> A voir : le mémorial de Yad Vashem (יד ושם) est un mémorial israélien à Jérusalem, en mémoire des victimes juives de la Shoah perpétrée par les Nazis pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été établi en 1953 par la Loi du mémorial votée par le parlement israélien, la Knesset. Le mémorial couvre tout le sommet d’une colline à l’ouest de Jérusalem, un peu à l’écart de la ville. On y accède par une route surmontée d’un portique monumental rappelant ceux qui se trouvaient à l’entrée des camps.

« Et je leur donnerai dans ma maison et dans mes murs un mémorial (Yad) et un nom (Shem) qui ne seront pas effacés », Isaïe 56, 5.

> Prendre n’importe quel repas au Kadosh  un établissement de la Jérusalem moderne datant de  1967. C’est le café de toutes les heures, du petit déjeuner (7 propositions à la carte) jusqu’au dernier verre en passant par le tea time qui s’accompagnera forcément d’une excellente pâtisserie maison.

itwia_israel_jerusalem24itwia_israel_jerusalem31 itwia_israel_jerusalem23 itwia_israel_jerusalem30itwia_israel_jerusalem35itwia_israel_jerusalem9itwia_israel_jerusalem8itwia_israel_jerusalem11itwia_israel_jerusalem13itwia_israel_jerusalem14itwia_israel_jerusalem15itwia_israel_jerusalem32itwia_israel_jerusalem7itwia_israel_jerusalem26itwia_israel_jerusalem2itwia_israel_jerusalem4itwia_israel_jerusalem3itwia_israel_jerusalem5itwia_israel_jerusalem38itwia_israel_jerusalem28itwia_israel_jerusalem18itwia_israel_jerusalem19itwia_israel_jerusalem21itwia_israel_jerusalem22

#3 Jaffa יָפוֹ / يَافَا

Jaffa  (dans les tablettes de Tell al Amarna de 1350 av. J.-C., Yapu) est la partie sud et ancienne de la ville de Tel Aviv-Yaffo en Israël. C’est un des ports les plus anciens du monde sur la côte orientale de la mer Méditerranée. Jaffa, ville principalement arabe, a fusionné en 1950 avec la nouvelle ville juive de Tel Aviv.

> Dormir au Old Jaffa Hostel, une demeure turque transformée en une ravissante auberge.

> Bruncher au Café Puaa, un café fait de bric et de broc où se retrouvent les bobos de Tel-Aviv. Ici, la déco, qui vient essentiellement du marché, est à vendre, on peut donc s’y procurer un service dépareillé ou une belle théière rétro ! Il fait bon venir y casser la croûte après un tour sur le marché aux puces, ou siroter un cocktail ou un lassi en terrasse. La cuisine est simple mais de qualité. Essayez le curry végétarien, les quiches ou encore la casserole du jour au poulet ou au bœuf (54-58 NIS).

> A voir : les quais du vieux ports sur lesquels il est bon de se balader.

> A faire :  le marché aux puces de Jaffa situé en plein cœur de la veille ville. Les professionnels de la chine conseillent de s’y rendre le dimanche matin pour y faire les meilleurs achats aux meilleurs prix. La coutume dit que les vendeurs qui font une vente rapide le dimanche matin auront une excellente semaine !

itwia_israel_jaffa5 itwia_israel_jaffa6itwia_israel_jaffa16itwia_israel_jaffa7itwia_israel_jaffa2itwia_israel_jaffa1 itwia_israel_jaffa3itwia_israel_jaffa15itwia_israel_jaffa13itwia_israel_jaffa14itwia_israel_jaffa12itwia_israel_jaffa11 itwia_israel_jaffa18

 

EPILOGUE

Au plus profond de moi je ne souhaite qu’une seule chose, que ces terres deviennent aussi paisible que les religions qui les habitent le prônent.

Amen.

itwia_israel_jerusalem1

 

Instagram_Hashtag_IsraelPalestine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s