NAMAK LAKE

itwia_iran_namak17

Nous avons quitté la ville de Kashan en fin de journée pour nous rendre au parc national Dasht-e-Kavir, ce grand désert de 800km de long sur 320km de large au coeur de l’Iran afin l’atteindre au coucher du soleil. Quelle joie de découvrir après 40km de sentier le caravansérail de Marenjan ainsi que le lac salé auquel il est accolé : Namak Lake.

34°18' Nord 51°31' Est - Situé à environ 100 km à l'est de la ville de Qom à une altitude de 790 m au-dessus du niveau de la mer. Le lac a une surface d'environ 1 800 km² mais la majeure partie de celui-ci est à sec. L'eau ne couvre qu'une surface de 1 km² et la profondeur ne varie qu'entre 45 cm et 1 m.

J’y ai bivouaqué, l’avantage de se déplacer avec notre van aménagé. Mais il est possible de dormir selon les saisons soit à l’intérieur du caravansérail soit à la belle étoile. Peut-être que j’aurai dû opter pour cette option? L’isolement, la chaleur et toutes fenêtres ouvertes, m’ont quelque peu fait sursauter jusqu’à l’aube. Crap! Une fois la nuit se dissipant, j’ai vécu un joli moment, avec pour seules camarades, une chamelle et son petit venus s’abreuver près du camp, une lueur rose séparant le ciel de la terre éclairait cette scène. Magique et réparateur.

Et cela ne faisait que commencer. Surprenants paysages que ceux du Namak Lake (Namak signifie salé). Sur la piste nous avons roulé à l’aveugle, de gigantesques dunes de sable nous ont permis de nous repérer. Une fourche. Suivant notre instinct nous avons suivis la voie de gauche. Et là nous avons roulé sur le lac : des auréoles de sel qui se rétrécissaient au fur et à mesure que nous avancions sur/dans ce lac asséché en contradiction avec les blocs de sel qui eux, grossissaient. Et toute cette nature rien que pour nous dans un rayon d’au moins 100km!

> Dormir à la belle étoile au pied du caravansérail de Marenjan.

> A faire : emprunter la piste à gauche en sortant du caravansérail et rouler jusqu’aux gigantesques dunes de sables. Au bout d’un moment vous percevrez les traces de différents 4×4 dessinant une fourche. Il sera alors temps de bifurquer vers la gauche et de rouler SUR le lac salé aujourd’hui asséché.

> A voir : les dunes de sable digne du Sahara qu’il faudra gravir pour observer depuis leurs sommets le paysage lunaire du Namak Lake d’un côté et l’infini sableux de l’autre.

itwia_iran_namak15itwia_iran_namak16

itwia_iran_namak13itwia_iran_namak14itwia_iran_namak11

itwia_iran_namak10

itwia_iran_namak8

itwia_iran_namak6itwia_iran_namak9

itwia_iran_namak7

itwia_iran_namak1 itwia_iran_namak2itwia_iran_namak4 itwia_iran_namak3 itwia_iran_namak5 itwia_iran_namak12

* Toutes les photos de moi ont été prises par ©Kares Le Roy

Instagram_Hashtag_Iran

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s