BLUE LAGOON

itwia_islande_bluelagoon10

Perdu au milieu des laves de la péninsule de Reykjanes, ce bassin aux eaux d’un bleu laiteux est un site de baignade des plus étonnants. Les eaux, naturellement chaudes, chargées de sels minéraux et de silices ont des vertus relaxantes. Les abords du site prédisent la beauté du lagon, aussi artificiel soit-il.

A 45 min de Reykjavik ou à 20 min de l’aéroport de Keflavik en fonction de là d’où vous venez, planifier ce détour car cette expérience est immanquable.

> A faire : Y aller en fin de journée la veille de son retour pour une décompression maximale en se souvenant de tout ce que l’Islande a su dévoiler.

J’avais peur de me baigner entourée de milliers de touristes. Que nenni, en arrivant en fin de journée, il a été fort plaisant de constater que nous ne serons pas si nombreux que ça dans l’eau.

> Réserver en ligne*

  • votre ticket d’entrée et choisir sa formule Standart/Comfort/Premium/Luxury sur www.bluelagoon.com pour 35€/60€/94€/172€ (tarif hiver).
  • le package Bus + Entrée via www.icelandair.fr pour 62€.

* Ne pas oublier son peignoir ou en louer un (10€).

itwia_islande_bluelagoon5itwia_islande_bluelagoon9 itwia_islande_bluelagoon8 itwia_islande_bluelagoon6

 

Maillots de bain enfilés dans les jolis vestiaires du site à l’architecture contextuelle (pierre basaltique) et peignoir revêtit aux abords du bassin, un décompte dans la tête, 3, 2, 1… c’est parti. Sortir à l’extérieur par -5°C, se dévêtir, courir puis pénétrer dans une eau avoisinant les 40°C. Bonheur.

Pendant 2h il sera fort agréable de se barbouiller de boue blanche, de siroter un jus bio, de se doucher sous une cascade, d’ouvrir ses pores au sauna (ou hammam) du site mais surtout de barboter, patauger, nager dans ce bain.

> Bonus santé : Cette eau a une renommée internationale pour le traitement de nombreuses maladies de la peau telles que le psoriasis et l’eczéma. Une clinique pour traiter certaines de ces dermatoses a ouvert en juin 2005.

> Bonus WARNING : prévoir un bonnet de bain et/ou un masque hydratant pour vos cheveux car 10 jours après ce bain, ma chevelure s’apparente encore à du crin de cheval #minutefutilemaisutile

L’apothéose si vous avez de la chance est de sortir de l’eau à la nuit tombée en apercevant une aurore boréale au-dessus de vos têtes. Bonheur bis.

itwia_islande_bluelagoon3 itwia_islande_bluelagoon1itwia_islande_bluelagoon

Website / www.bluelagoon.com

Instagram_Hashtag_Iceland

IN REYKJAVIK i am…

DSCF6025 copy

La « baie des fumées » est la capitale islandaise et aussi la ville la plus peuplée du pays avec ses 150000 habitants sur les 300K que compte le pays.

Commencez cette excursion urbaine par une promenade sur les quais Sæbraut, sur lesquels vous croiserez une sculpture toute d’aluminium fabriquée qui caractérise à la fois un bateau viking mais aussi les os des baleines (symbole de la fortune islandaise)  : Sólfarið.

DSCF5964 copy

Continuez jusqu’au Harpa, l’oeuvre de l’artiste Dano-Islandais Olafur Eliasson. Cette salle de concerts n’est que chiffres mirobolants d’une superficie de 28.000 m², d’une façade faite de 10.000 vitraux de mille formes différentes qui s’illuminent sitôt la nuit tombée, d’un coût définitif approchant les 170 millions d’€. Elle fût inaugurée en 2011.

DSCF6002 copy DSCF5976 copyDSCF5993 copyDSCF5966 copy

> Pause Déjeuner au Bæjarins beztu pylsur pour déguster dans cette petite baraque un (ou plusieurs) hotdog. Adulé de tous (y compris de Bill Clinton) l’endroit vaut le détour.

Remontez la rue Laugavegur, l’artère commerçante de la ville, et n’hésitez pas à entrer dans les différents shops comme SUIT, GEYSIR, ou même Nordic Store pour les pulls et autre lainage. Siroter de temps à autre un café pour se réchauffer.

> Prendre un café au Café Prikið – Bankastraeti Laugavegur. Le plus vieux café de l’île datant de 1931, dans une ambiance cuivrée et comfy.

DSCF6087 copyDSCF6095_copy DSCF6009 copyDSCF6055 copyDSCF6096 copy

Retrouver celle que vous voyez au loin depuis le début votre promenade : l’église Hallgrímskirkja. Elle domine la vieille ville de Reykjavík. Son architecture, très moderne, contraste avec les petites maisons modestes, souvent aux toits de tôle, des rues adjacentes. En fait, sa flèche symbolise les orgues basaltiques, l’une des plus belles richesses géologiques du pays. Imaginée par Guðjón Samúelsson, un célèbre architecte islandais, sa construction débuta en 1945, pour ne se terminer qu’en 1974, et être inaugurée en 1986.

> A voir : l’orgue avec ses 5275 tuyaux à l’intérieur de la Nef.

> A faire : monter au clocher et admirer la vue sur la ville toute colorée.

DSCF6033 copyDSCF6030 copy

Redescendre vers le lac Tjörnin, un petit plan d’eau au centre de Reykjavík, puis si les jambes suivent finissez la journée au Pearlan, sur la colline d’Öskjuhlíð. Il mesure 25,7 m de haut. Le bâtiment était à l’origine un réservoir où était stockée l’eau chaude d’origine géothermique. En 1991, les réservoirs ont été rénovés et une structure hémisphérique a été ajoutée à leur sommet. Une terrasse panoramique au quatrième étage, ainsi qu’un restaurant tournant au cinquième font de ce site un spot d’exception pour obtenir une vue panoramique de la ville.

> Déjeuner/Diner au choix :

  • Seabarron (Sægreifinn) pour dévorer l’une des nombreuses brochettes de poissons fraîchement pêchés le jour même et s’initier à la viande de baleine (!).
  • Icelandic Fish&Chips en dessous de l’Alliance Française pour déguster le poisson frais fris ou au four accompagné de « skyronnaise », sauce à base de « skyr » le yaourt islandais.
  • Svarta Kaffio dont la spécialité fortement appréciée de tous est la soupe servie dans une boule de pain. Hot à souhait.

DSCF6043 copy

# LES INRRATABLES

Blue Lagoon

La dernière chose à faire soit durant votre dernière après-midi soit sur le retour à l’aéroport c’est d’aller prendre un bain dans les eaux chaudes du Blue Lagoon. Allez-y c’est par ici.

Website / http://fr.visiticeland.com

#öruggur ferð

Instagram_Hashtag_Iceland