IN NUBIA│EGYPTE i am…

nubie_fiche_info

Du Caire à la Nubie, un train de nuit suffit. Aswan, Abou Simbel, Edfou et Louxor à bord d’une felouque au rythme du Nil. Voici donc le résumé de ces 10 jours : de la Basse Nubie au sud de la Haute Egypte.

Décollage immédiat.

L’itinéraire a été le suivant : LE CAIRE > ASWAN et ABOU SIMBEL > EDFOU > ESNA > LOUXOR

La vallée du Nil

Aux premières lueurs du soleil, alors que le train roule encore, que Le Caire est déjà loin, l’observation des premiers paysages « nilesques » nous embaume. La végétation est luxuriante, les couleurs sont vives, le soleil illumine ce decor.

Hâte d’arriver.

itwia_egypte_nubie30itwia_egypte_aswan2_1000x650

#2 Aswan أسوان

Porte de la Nubie ou même de l’Egypte vers l’intérieur de l’Afrique, Assouan est située dans ce que l’on appelle la première cataracte du Nil c’est-à-dire une gorge à l’endroit où le fleuve s’élargit pour se refermer très vite.  Elle est surnommée « la ville au coeur des flots » en raison de l’activité hydraulique du Nil. 

Le tableau à retenir de cette ville de Basse Nubie reste sans équivoque l’île Éléphantine située au milieu du Nil avec en toile de fond, les dunes gigantesques qui viennent mourir dans le fleuve et les centaines de felouque -toute voile au vent- qui font vivre ce paysage. Cette image est spectaculaire.

La vue depuis le Nil l’est tout autant. Emprunter une barque depuis l’Île Elephantine puis naviguer jusqu’au village nubien. Vous passerez devant le mausolée de l’Agha Khan (1877-1957) puis au loin vous apercevrez le monastère Saint Siméon, le monastère copte le mieux conservé du pays.

> A voir : les Tombeaux  des Nobles et le belvédère de Qoubbet el-Hawa. Cavités religieuses nichées dans les montagnes de sable à l’intérieur desquelles ont reposé pendant des siècles quelques tombeaux pharaoniques. De là la vue sur la ville est sublime.

> A faire : visiter le musée Nubien en soirée.

> Dormir et diner chez Baba Dool, une authentique maison nubienne sur l’île éléphantine ou pour les budgets sans limite l’hôtel préféré de François Mitterrand : le Old Cataract, ancien palais royal.

itwia_egypte_nubie13itwia_egypte_nubie12itwia_egypte_nubie35itwia_egypte_nubie32itwia_egypte_nubie29 itwia_egypte_aswan6_1000x650 itwia_egypte_aswan4_650x1000itwia_egypte_nubie33itwia_egypte_nubie16 itwia_egypte_nubie14 itwia_egypte_nubie15itwia_egypt_nubie_charline3itwia_egypte_aswan7_1000x650itwia_egypte_aswan5_1000x650itwia_egypte_food1_1000x650 itwia_egypte_nubie4 itwia_egypte_nubie28

#3 ABOU SIMBEL أبو سنبل

* Patrimoine mondial de l’UNESCO

Abou Simbel est l’un des joyaux de l’ancienne Nubie, dont les frontières s’étendaient le long du Nil, de la première cataracte au nord jusqu’à la quatrième cataracte au sud, partageant son territoire entre l’Égypte et le Soudan actuels. Entreprise délicate et exceptionnelle, le déplacement très médiatisé des deux grands temples d’Abou Simbel est devenu le symbole du sauvetage des monuments de la Nubie.

Dans les années 60, alors que le président Nasser fait construire le haut barrage d'Assouan sur le Nil pour produire de l'électricité, d'augmenter les surfaces cultivables et d'éliminer la crue du Nil en avaldu barrage, l'UNESCO entreprend de sauver ces deux monuments majeurs du patrimoine mondial de la montée des eaux du lac Nasser.
Le chef d'œuvre nubien de Ramsès II, situé à l'origine sur les collines sacrées de Méha et d'Ibshek, a été démonté entièrement et reconstruit plus haut au bord du lac sur une colline factice à l'abri de la montée des eaux.
Le sauvetage d'Abou Simbel représente pour l'archéologie la mise en place de mesures décrétées par l'UNESCO et qui a fait reconnaître à plusieurs pays l'importance de préserver le patrimoine mondial.

> A faire : Se lever à 2h00 pour un départ militarisé à 3h00.

Chaque visite de ce site s’organise en convoi. Après 30min de rassemblement et de contrôles de véhicule, ce n’est qu’à 4h00 qu’une dizaine de minibus et 2 cars prennent la route désertique en direction de ce village situé sur les rives du lac Nasser.

> A voir : sur le chemin du retour s’arrêter au Haut Barrage d’Assouan et s’imaginer la profondeur de la vallée avant son engloutissement ainsi que l’Île déplacée de Philae dont le temple a été reconstruit sur une île voisine  (Aglika) le sauvant ainsi d’une immersion fatidique.

itwia_egypte_nubie22itwia_egypte_nubie23itwia_egypte_nubie21itwia_egypte_nubie20itwia_egypte_nubie18 itwia_egypte_nubie19itwia_egypte_nubie24itwia_egypte_nubie26itwia_egypte_nubie25itwia_egypte_nubie27

 

IMG_0425

#4 Daraw  / Kom Ombo / Djebel Silsila 

En descendant le Nil (vers le Nord donc) quel que soit votre mode de navigation, une série de sites pour lesquels il vous faudra quitter le ponton sont immanquables : Daraw et son marche aux chameaux, Kom Ombo et son temple , Djebel Silsila et ses carrières de granit (ces blocs qui furent découpés ici en bloc pour l’édification des pyramides), Edfou et sa cité intacte.

> A voir : TOUTE la liste ci-dessus mais aussi le marché aux chameaux (Camel Fair) dont un millier de camélidés arrivent par la route des 40 jours depuis le Soudan.

> Dormir à la belle étoile sur une felouque ou même encore un dahabieh.

itwia_egypte_nubie31itwia_egypte_nil5_1000x650itwia_egypte_nil4_1000x650 IMG_0060 copie IMG_0064 copieitwia_egypte_komombo2_1000x650itwia_egypte_nubie39 itwia_egypt_nubie_charline2itwia_egypte_nubie9 IMG_0116 copie itwia_egypte_dejbel_1000x650

#5 Louxor الأقصر

Louxor est l’un des plus anciens lieux de prière au monde et aussi l’un des endroits les plus touristiques d’Egypte. En effet, l’affectation religieuse du site est restée quasiment ininterrompue pendant plus de 3500 ans. En effet avec 4 millions de visiteurs par an son usage risque de rester ininterrompue 3500 années encore.

> Dormir au Néfertiti Hotel pour ainsi profiter de son roof top au petit matin ou à la nuit tombée car la vue sur le Temple d’Amon y est imprenable.

> Diner chez Söfra.

> A faire jour #1 : la Vallée des Rois / Temple d’Hatchepsout / Colosses de Memnon

  • La vallée des Rois et ses 62 tombeaux aux couleurs intemporelles, de Toutankhamon à Ramses IV, ces rois et pharaons ont su rendre joyeux leurs passages dans l’autre monde. Spectaculaire. J’aurais pu passer des heures dans ses cavités parfois longues de 125m, creusées dans les montagnes thébaines, des heures à tenter de déchiffrer chaque paroi hiéroglyphée, des heures à observer les plafonds aux millions d’étoiles, telle une constellation, des heures à écouter les guides nous raconter des histoires merveilleuses.
  • Le Temple d’Hatchepsout, cette reine-pharaonne qui fît construire ce grandiose temple funéraire dans une falaise de la montagne thébaine, protégé par 120 sphinx.
  • Les colosses de Memnon seraient les deux seuls survivants de l’Aménophium ou le temple d-funéraire d’Aménophis III. Ils mesurent 19,50m, pèsent 1300 tonnes et chacune de ces statues a été taillée dans un seul et même bloc de quartzite rouge d’une carrière proche d’Héliopolis à 600km du site.

itwia_egypte_nubie50 itwia_egypte_nubie51itwia_egypte_nubie48itwia_egypte_nubie40itwia_egypte_nubie47

# Jour 2 : la Vallée des Reines / Temple d’Amon

  • La vallée des Reines (Ta Set Néferou – Place des Beautés) est la nécropole des épouses royales ou des filles de pharaon, située à 1.5km de la vallée des Rois. Sur 98 tombes répertoriées seules 4 sont ouvertes au public. Le site www.antikforever.com vous l’expliquera très bien.
  • Le Temple d’Amon (Harem méridional d’Amon) mesure 260m de long. Une allée bordée de sphinx à tête d’hommes, (et non plus à tête de béliers) longue de 3km originellement vous accueillera de la plus majestueuse des façons.
Lors de la construction du temple, deux obélisques de Ramsès II, hauts de 25 mètres étaient visibles à l'entrée du temple. Un des deux obélisques plantés devant le temple, se trouve désormais à Paris sur la place de la concorde depuis 1836, les travaux de déplacement de l'obélisque furent menés par l'ingénieur Lebas. A l'origine, les deux obélisques avaient étés offerts à la France par Méhémet Ali, mais un seul fut transporté. Les obélisques sont taillés dans un seul bloc de pierre et mesurent respectueusement 25 mètres de hauteur.
Il faut également savoir que le socle de l'obélisque à Paris n'est pas exposé, à l'époque, les représentations des babouins représentés avec le phallus visible était trop choquant pour le France.

> A voir : Le temple de Louxor au coucher du soleil.

 

IMG_0289 copieitwia_egypte_nubie5itwia_egypte_nubie46 itwia_egypte_nubie6 itwia_egypte_nubie44itwia_egypte_nubie43itwia_egypte_nubie42

* LES INRRATABLES que j’ai raté

Temple de Karnak

* Patrimoine mondial de l’UNESCO 

Site touristique, il est classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1979. Seule l’enceinte d’Amon peut être visitée. Le site fait l’objet de fouilles conduites dès le XIXe siècle par des Français, organisés depuis 1967 au sein du Centre franco-égyptien d’étude des temples de Karnak. Les découvertes continuent à être nombreuses.

* VOYAGER EN TRAIN

itwia_egypte_nubie11

 

 

Website / www.enr.gov.eg ou www.wataniasleepingtrains.com

Prendre le train n°84 qui relie Alexandrie via Le Caire au terminus Aswan (Assouan). Revenir par le train n°85 jusqu’au Caire. Booking en ligne et réception du billet au format pdf sur : http://e7gezly.com/sleepingtrains

* Gizeh – Aswan : Sleeper n°84 en 12h35min – Horaires /  08:00PM  >  08:35AM +1 – Tarif / LE171 ($30) ou $ 120
* Louxor –Cairo : Sleeper n°85 en 10h00min – Horaires /  10:30PM  >  08:30AM +1 – Tarif / LE171 ($30) ou $ 120 

itwia_egypte_nubie36 itwia_egypte_nubie10 itwia_egypte_nubie37

 

* Toutes les photos de moi ont été prises par ©Kares Le Roy

EPILOGUE 

Paix et curiosité sont les 2 mots qui résument au mieux ce voyage surprenant.  Se déplacer à la vitesse du Nil sur une felouque fût synonyme de repos, pas de lecture, pas de connexion 2.0. J’ai préféré regarder le paysage et observer le cheminement de la vie sur les rives. J’ai adoré dormir à la belle étoile et me débarbouiller dans ces eaux millénaires au petit matin. Être déconnectée complètement de notre modernité pour me transporter 4000 ans en arrière m’a apaisée. Car oui les découvertes et les questionnements auxquels vous vous confronterez en imaginant la vie pharaonique qui s’est déroulée sur ces terres, développerons curiosité et imagination. Paix et curiosité sont donc les 2 mots qui résument au mieux ce voyage… envoûtant.

#BON VOYAGE

itwia_egypte_nubie41

Instagram_Hashtag_Egypt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s